Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
15 jours
Durée totale
13 nuits
Durée sur place
à partir de 2
Nombre de voyageurs

Un itinéraire classique mais incontournable pour découvrir les richesses culturelles et historiques de l’Ouzbekistan. Vous visitez les principaux monuments des plus célèbres villes du pays, rencontrez des Ouzbeks, approchez leur culture et leurs traditions, participez à leurs évènements culturels visitez les ateliers des artisans, goûtez la cuisine locale, et bien d’autres choses encore.

Votre itinéraire :
Tachkent – Urgench – Khiva – Buchara – Nurata – Yangui gazgan – Samarcande – Tachkent

Prix par personne en chambre double   1 985 €

A PARTIR DE 2 PERSONNES, 12 MAXIMUM
Supplément petit groupe 2-5 personnes :
Tarif dégressif de 7 à 12 personnes
Supplément chambre single : 193 €

  Base de 6 personnes
Dates de départ
10 – 24 avril 2021

Le prix comprend :

  • Vols internationaux Paris/Tashkent A/R sur compagnie régulière avec ou sans escales en classe
    économique
  • Taxes aéroport 300 € environ
  • 1 bagage en cabine + 1 en soute
  • Hébergements selon programme
  • Le vol intérieur Tashkent – Nukus en classe économique; taxes aéroport, 1 bagage en soute et 1 en cabine
  • Pension complète du petit déjeuner jour 2 au dîner du jour 14 ou petit déjeuner du jour15
  • Les transports terrestres selon programme
  • Véhicule climatisé pour toute la durée du voyage
  • Les entrées sur les sites et musées mentionnés dans le programme
  • Le guide accompagnateur francophone durant le séjour, Aéroport/Aéroport
  • Train rapide pour Tashkent en 2 nd classe (2h10)

Le prix ne comprend pas :

  • Les assurances
  • Les dépenses personnelles, pourboires, boissons…
  • Le droit à la photo et la vidéo
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Service inclus”
  • Un éventuel visa
  • Prés et post acheminement
1

Jour 1 : FRANCE - TASHKENT

Vol pour l’Ouzbékistan et nuit dans l’avion.
2

Jour 2 : Tashkent

Accueil à l’aéroport. Transfert à l’hôtel. Petit-déjeuner, temps de repos et visites selon l’heure d’arrivée A découvrir : La Medersa Barak Khan, fondée au XVIème siècle par un descendant de Timour qui administrait Tachkent pour le compte des Chaibanides. La façade, ornée de mosaïques bleues et d’inscriptions coraniques, abrite une cour plantée de rosiers et protège 35 khujras (cellules). Elle demande que l’on s’y arrête pour respirer les roses du “Paradis d’Allah”. La Medersa Abdoul Kassym, située à 1,5 km au sud du Bazar Tchorsou et de la place de “L’Amitié des Peuples”. Actuellement, cette medersa est un musée d’art traditionnel. Le Mausolée Kafal Chachi, tombeau d’un docteur local, philosophe et poète de l’Islam qui vécut de 904 à 979. Le portail, la coupole intérieure et l’arche datent du XVIème siècle. Déjeuner au restaurant local. La Place de l’Indépendance (Mustaqillik), anciennement Place Lénine et actuellement transformée en Place de l’Indépendance.La Place de l’Amitié des Peuples (Droujba Narodov), avec un monument moderne dédié à la famille Ouzbèke Shaakhmad Shomakhmoudov, famille qui a adopté 15 orphelins ayant perdu leurs parents pendant la 2nde guerre mondiale. La Medersa Koukeldach, construite au XVIème siècle, elle est entourée de maisons dont certaines datent du XVème siècle. Actuellement, la medersa sert d’école islamique. Le Bazar Tchorsou, riche en couleurs et en odeurs. Le Métro de Tachkent, devenu la fierté de ses habitants. La première ligne a été mise en route dans les années 70 et, à l’heure actuelle, 3 lignes fonctionnent. Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel Xon palace 3* ou similaire à Tashkent
3

Jour 3 : Tashkent - Nukus 140 KM

Transfert à l’aéroport de Tashkent et envol pour Noukous. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement.. Visite du Musée Savitsky retraçant fidèlement l’histoire et la culture Khorezm et du bazar très animé et riche en couleurs. Déjeuner dans un restaurant local. Petit voyage ensuite à Khodjeyli où vous serez impressionné par l’ensemble architectural et historique Mizdakhan. Ville-cimetière, elle présente plusieurs lieux d’inhumations qui datent d’ époques différentes. C’est peut être l’un des endroits rares où on voit côte à côte des constructions mortuaires appartenant à différentes religions Après avoir grimpé la pyramide des 7 pierres vous aurez la chance de réaliser votre désir le plus cher. Et peut- être pourrez-vous apprendre le mystère de l’emplacement du tombeau d’Adam! Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel Jipek Juli ou similaire à Nukus.
4

Jour 4 : Nukus – Les Forteresses – Khiva 200 km

Route vers les forteresses – Visites de Toprak Kala : les ruines de la forteresse la plus impressionnante de la région s’étendent sur un hectare et demi. Les bâtiments datent du 1er siècle av. J.C. au IVème siècle. Et de Ellik Qala et Ayaz Kala, trois forteresses en ruines des IVème-VIème siècles, entourées par des habitations datant du IVème-IIIème siècle av. J.C.
Déjeuner sous la yourte. Dîner et nuit à l’hôtel Silk Road Karavanserail 3* ou similaire à Khiva.
5

Jour 5 : Khiva

Découverte de la ville intérieure de Khiva “Ichan Kala”. Au programme : La Medersa Moukhammad Amin Khan construite en 1851, sous le règne du khan Mohammed Amin. C’était l’une des plus grandes medersas d’Asie Centrale. Actuellement, transformée en hôtel. Le Kalta Minar un minaret court du XIXème siècle. La Forteresse Kounia Ark (XVIIème siècle) se composait de la Chancellerie du Khan, de salles de réception, du harem, de mosquées et de divers locaux de services. La Mosquée Djouma, la principale de Khiva. Elle a été reconstruite au XVIIIème siècle. C’est une mosquée de type fermé en raison du climat rigoureux de l’hiver et des grandes chaleurs de l’été. Ses 218 colonnes de bois sculpté évoquent les anciennes mosquées d’Arabie. Une dizaine de ses colonnes datent des XIème-XIVème siècles. Déjeuner dans un restaurant local. La Medersa et le Minaret Islam Khodja (1908). le minaret fait 45 m de hauteur, c’est le plus haut de Khiva. Le Tach Khaouli mélange d’architecture rurale et urbaine. L’ensemble signifie “domaine de Pierre” et se présente sous la forme de plusieurs cours communiquant entre elles par des couloirs Intérieurs. La Medersa d’Allakouli Khan de style “classique” et parfaitement intégrée sur une place qui était autrefois un véritable forum où l’on lisait les édits du Khan. Le caravansérail Allakouli Khan. Le Mausolée de Pakhlavan Makhmoud, édifié en l’honneur de l’artisan Makhmoud, qui reçut le titre de “Pakhlavan” (ou preux) pour ses exploits sportifs. Makhmoud fut également un poète populaire. C’est le plus remarquable monument architectural de Khiva. Dîner dans la cour d’une ancienne madrasa de Khiva. Nuit à l’hôtel Silk Road Karavanserail 3* ou similaire.
6

Jour 6 : Khiva - Boukhara 480 km

Départ pour Boukhara via le désert de sable rouge de Kizikum . Installation à l’hôtel. Déjeuner en route. Première découvert de la ville. Au programme : Le Liab-i-Khaouz (XVIème-XVIIème siècle) que forme un complexe avec son fameux bassin entouré de platanes datant de plus de cent ans la Medersa Nadir Divan-Begui, et la Medersa Koukeldach à gauche et le khanaka Nadir Divan-Begui derrière le bassin. Dîner et nuit à l’hôtel de charme Hovli Poyon ou similaire
7

Jour 7 : Boukhara la Sainte

Suite des visites : Les coupoles marchandes qui appartiennent à l’architecture civile du XVIème siècle. La coupole Tok-i-Zargaron est le domaine des bijoutiers, la Tok-i-Tilpak Fourouchon celle où l’on pouvait se procurer n’importe quel chapeau, la Tok-i-Sarrafon celle réservée aux changeurs. Le Tim d’Abdoullah Khan a été construit en 1577 et était l’une des coupoles marchandes où les marchands afghans vendaient la soie. La Citadelle Ark (VIème-XIXème siècles), la résidence fortifiée des dirigeants de Boukhara. Elle comportait des palais, le harem, des casernes, l’hôtel de la monnaie et la prison. Située sur la place du Reghistan, c’est là qu’avaient lieu les châtiments corporels dont la fameuse épreuve des 72 coups de bâton. La Mosquée Bolo-Khaouz (1712), située en face de la citadelle et dont le nom signifie “près du bassin”. Le Mausolée d’Ismail Samani (IXème-Xème siècle), situé dans un des endroits les plus verts de la ville, le parc Samani (anciennement Kirov). Il a été construit sous le règne d’Ismail Samani, l’un des plus célèbres représentants de la dynastie des Samanides qui gouverna la région de 892 à 907. Une construction en briques cuites, des colonnes d’angle de trois-quarts. Le Mausolée Tchachma Ayyoub (la source de Job), construction originale qui date du XIIème siècle, sous le règne du Karakhanide Arslan Khan. Le Bazar oriental de Boukhara. L’ensemble Po-i-Kalian (XIIème-XVIème siècles), ensemble architectural situé au centre de la vieille ville. Il comprend un minaret caractéristique (XIIème siècle) de 48 mètres de hauteur, le plus haut de son temps en Orient, l’immense Mosquée Kalian ou “Piédestal du Très Haut”, flanquée des deux façades les plus grandioses de Boukhara, et la Medersa Mir-i-Arab. La Medersa Abdoul-Aziz Khan (XVIIème siècle) est un renouvellement dans la décoration de l’iconographie islamique : vases, fleurs, oiseaux fabuleux, paysages de parc. Déjeuner chez Rahmon. La Medersa d’Ouloug Beg, construite par Ouloug Beg en 1417, est antérieure à celle de Samarcande (1420), ses dimensions sont plus petites et la décoration moins riche. La Mosquée Magok-i-Attari, la plus ancienne de Boukhara, est une construction des Xème- XIIème siècles. La mosquée à quatre colonnes construite en 937 a été brûlée pendant le grand incendie avec les maisons de l’émir. La mosquée a été reconstruite au XIIème siècle. Le Tchor Minor, petite medersa aux quatre minarets construit en 1807. La Maison Nationale Faizoulla Khodjaev, maison d’un marchand de Boukhara de la fin du XIXème Siècle. Dîner et nuit à l’hôtel de charme Hovli Poyon ou similaire.

8

Jour 8 : Boukhara la Sainte

Continuation de la visite de la ville : La résidence d’été Sitora-i-Mokhi Khossa, l’un des palais-résidences de campagne construits au XIXème siècle par le père du dernier émir Said Alim Khan avec son jardin et son harem près du grand bassin. Le Mausolée Nakhshbandi, haut lieu de pèlerinage des Musulmans. C’est le tombeau de Nakhshbandi, un saint homme de la ville. S’y rendre trois fois est équivalent à un pèlerinage à la Mecque. Déjeuner au restaurant local. Découverte des miniatures de Davlat Toshev. Davlat pourra vous détailler tous les secrets de composition de ses miniatures et vous présenter la manière dont il exerce son art. Visite libre. Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel de charme Hovli Poyon ou similaire.
9

Jour 9 : Boukhara – Nourata – Yangui Gazgan 200km

Vous quittez Boukhara pour rejoindre Nourata (100 km), une grande oasis alimentée par la source sacrée Tchashma. En route, vous vous arrêtez dans la valley Sarmichsoy. A Nourata, vous découvrirez les ruines de la forteresse qui existait à l’époque d’Alexandre le Grand et ayant la forme de la Constellation de la Grande Ourse, puis la mosquée Tchil-Ustun (quarante colonnes – XIVs), la mosquée Panjvakhta (cinq prières – XVIs) et le mausolée du cheikh Abdoul Hasan Nouri (VIIIs). Déjeuner chez l’habitant à Nourata, avant de continuer notre chemin vers le désert (100 km), où nous passons une nuit sous la yourte. Au plus près des sympathiques éleveurs de chameaux, ils animent souvent les soirées par les chansons propres aux nomades. Diner et nuit sous yourte à Yangui Gazgan. INFO VERITE Le campement de Yanghi Gazgan est composé d’une quinzaine de yourtes (tentes en feutre kazakh), où vous serez logés. Il n’existe pas de yourte individuelle, vous serez entre 3 et 4 personnes par yourte. D’un point de vue sanitaire, le campement dispose de 4 douches, 1 WC européen et 4 WC « ouzbèks ». Le couchage est fourni (matelas, draps, couvertures). Le dîner est à base de nourriture locale (généralement du mouton, accompagné de riz, pâtes et laitages…). Les écarts de températures peuvent être très importants : de 40°C sous le soleil à 10°C en cas d’orage, avec des nuits qui sont parfois très fraîches
10

Jour 10 : Yangui Gazgan - Samarcande 120 km

Balade au lac Haydarkoul à 60 km. Ce lac est situé au milieu de la steppe. Sur place, rencontre peut être avec les pécheurs, Pique-nique au bord du lac . Puis route vers Samarcande une des plus vieilles cités du monde, qui fut une étape importante de la route de la soie et sur les grandes routes des caravanes venant des pays avoisinants tels que la Chine, la Sibérie et l’Inde… Dîner et nuit à l’hôtel de charme Bibikhanum ou similaire.
11

Jour 11 : Samarcande

Au programme : La Mosquée du vendredi de BibiKhanoum, construite pour la femme préférée de Tamerlan, entre 1399 et 1404.Le grand empereur avait fait appel à une équipe d’architectes et d’artisans de Samarcande ainsi que d’artisans fait prisonniers en Iran et en Inde. Ce fut. la plus grande mosquée de son temps. La Place du Reghistan (XVème-XVIIème siècles), le plus grandiose complexe d’Asie Centrale et l’un des plus beaux de l’Islam. Centre officiel de l’empire des Timourides et ensemble emblématique de l’Asie Centrale, il se compose de trois medersas. Les édifices (les Medersas Cher-Dor et Ouloug Beg, face à face, et la Medersa-mosquée Tilia-Kari) s’harmonisent, grâce à une restauration complète. A l’intérieur, vous verrez la mosquée d’or (intéressante exposition de céramiques), les cours où l’on croit échapper au temps, les petites boutiques, le musée. La place était un centre commercial, artisanal, culturel et religieux au XVème siècle. La Nécropole de Chakh-i-Zinda (le “Roi Vivant”), constituée d’un ensemble de mausolées. Située à Afrosiab, à la limite de la Samarcande médiévale, cette nécropole s’est constituée dès le XIème siècle mais à partir de 1370, on y ajoutera de nombreux tombeaux destinés à la famille de Tamerlan et à ses
généraux. Dîner et nuit à l’hôtel Bibikhanum ou similaire .
12

Jour 12 : Samarcande

Suite des visites : Le Mausolée Gour Emir, grand monument architectural avec une coupole turquoise, est le tombeau de Tamerlan, remontant au début du XVème siècle. La salle principale est impressionnante par la finesse de son décor. Située à Afrosiab, à la limite de la Samarcande médiévale, cette nécropole s’est constituée dès le XIème siècle mais à partir de 1370, on y ajoutera de nombreux tombeaux destinés à la famille de Tamerlan et à ses généraux. Déjeuner dans un restaurant local. L’Observatoire d’Ouloug Beg, premier observatoire en Orient construit par Ouloug Beg, cette construction était unique au monde au XVème siècle. Il s’agissait d’un gigantesque instrument d’astronomie se présentant comme un édifice circulaire à 2 étages de 48 mètres de diamètre. Un énorme sextant permettait l’observation du soleil et de la lune. Les vestiges de la cité antique Afrosiab et le Musée d’Afrosiab, avec des fresques peintes, construit sur cette cité. Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel Bibikhanum ou similaire
13

Jour 13: Samarcande – Chakhrisabz - Samarcande 90 km

Départ pour Chakhrisabz, la ville natale d’Amir Temur, dit Tamerlan, né en 1336, qui y fit ériger sa résidence d’été. Découverte de la ville avec ses medersas et mausolées : Le Palais Ak Saraï de Tamerlan, qui signifie “Palais Blanc”. Ce palais n’est pas de couleur blanche, mais le nom du palais sous-entend “la noblesse”. C’est l’un des plus grands monuments architecturaux construits par Tamerlan. La Mosquée Kok-Goumbaz, grande mosquée du Vendredi, construite par Ouloug Beg en 1435 en l’honneur de son père Chokhrukh. La mosquée signifie “Dôme Bleu”. Le Mausolée Dorout Tilovat “le Foyer du Respect et de la Considération”, tombeau du père de Tamerlan et de son maître spirituel, complété par Ouloug Beg. C’est également un complexe religieux et de pèlerinage. Son nom signifie Le Dorous Siadat “le Foyer du Pouvoir et de la Puissance”, est le tombeau de Jehangir, le fils aîné et préféré de Timour. Le Mausolée Goumbazi Seydon, tombeau construit par Ouloug Beg pour sa famille et ses descendants.
Déjeuner dans le restaurant local. Retour à Samarcande en fin d’après-midi. Dîner et nuit à l’hôtel Bibikhanum ou similaire.
14

Jour 14 : Samarcande – Tashkent

Visite d’une fabrique de tapis de soie, qui vous donnera la chance d’observer toutes les étapes de la fabrication des tapis : du décoconage et de la teinture des fils de soie (toujours à partir de matières d’origine végétale) jusqu’au tissage à la main. Déjeuner. Apres midi temps libre pour vos découvertes personnelles. En fin d’après-midi, départ en train rapide pour Tashkent. Dîner au restaurant. Nuit à Tachkent à l’hôtel Xon palace ou similaire.
15

Jour 15 : TASHKENT - FRANCE

Transfert très tôt le matin, voire dans la nuit à l’aéroport pour prendre votre vol de retour.

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note