Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
21 jours
Durée totale
19 nuits
Durée sur place
à partir de 2
Nombre de voyageurs

Antigua – Chichicastenango – Totonicapan – Acul – Chajul – Cotzal – Lac Atitlan – Ranchitos del Quetzal -Coban – Candelarias – Flores –  El Remate – Tikal – Rio Dulce – Quirigua – Copan

Les points forts du voyage avec guide francophone :

  • La vieille ville d’Antigua et la visite de l’atelier de taille de jade
  • Le volcan Pacaya en activité quasi permanente
  • Les nuits dans une plantation de café, une ferme, un ranch équestre, chez l’habitant
  • Les hauts plateaux, ses sources chaudes et la végétation exubérante
  • Le massif des Cuchumatanes
  • Le triangle de l’ethnie Ixil et le village d´Acul, nuit dans une ferme
  • Le lac Atitlán et le village de Panajachel, découverte à pied et en bateau
  • Chichicastenango et son très beau marché artisanal
  • Le site maya d´Iximché
  • La balade dans le biotope du Quetzal, l´oiseau emblématique des Mayas
  • Les grottes mystiques de Candelaria
  • Tikal, ce site maya exceptionnel blotti dans la jungle
  • Le site de Yaxhá
  • Descente en bateau à moteur du rio Dulce
  • L´ancienne cité de Copan
  • La ville maya de Quirigua et ses stèles

Prix par personne en chambre double  à partir de 3 056 €
Base 6 personnes. Supplément : 2 à 5. Tarif dégressif : 7 à 12.
 Dates
02 au 22 décembre 2018 3 071 €
13 janvier au 02 février 2019 3 056 €
02 au 22 mars 2019 3 286 €

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux sur compagnie régulière avec escale, les taxes d’aéroport
  • Les nuits en chambre double dans les hôtels mentionnés (ou équivalents selon disponibilité)
  • Les petit déjeuners
  • Les repas forfaitaires suivants : dîners J4, J5 et J8 ; déjeuner J5
  • Tous les transferts et transports mentionnés en bus privé avec chauffeur
  • Tous les transferts en bateaux privés mentionnés
  • L’accompagnateur local pour l’ascension au Volcan Pacaya J3
  • Le guide local pour la randonnée Todos Santos J17
  • Le guide local pour la randonnée lac Atitlan J10
  • Le guide francophone aéroport/aéroport spécialiste de la culture maya

Le prix ne comprend pas :

  • Repas autres que mentionnés « inclus »
  • Entrées aux sites (160 US$)
  • Boissons
  • Pourboires (guide, chauffeur, bellboys)
  • Taxe d´imigration pour le Honduras ($5 p/p)
  • Les assurances. À prendre à l’inscription
  • Le supplément single éventuel
1

Jour 1 : PARIS/ ANTIGUA

Accueil à l’aéroport de Guatemala et transfert à Antigua (45 min). Nuit à l´hôtel Posada del Hermano Pedro 2*, ou similaire.
2

Jour 2 : ANTIGUA

Visite d´Antigua, l´ancienne capitale espagnole entre 1543 et 1773 : le « parque central », bordé du Palais des Capitaines généraux (les envoyés de la Couronne), de la cathédrale, de la mairie d´époque coloniale et de la galerie du commerce ; l´église de la Merced et son étonnante façade baroque ; le couvent des Capucines et ses innovations architecturales ; un atelier de taille de jade, pierre semi-précieuse fort prisée à l´époque pré-hispanique. Cette petite ville est idéale pour flâner dans les rues pavées, et jeter des coups d´œil, par l´entrebâillement des portes cochères, vers les patios fleuris. Nuit à l´hôtel Posada del Hermano Pedro 2*.
3

Jour 3 : ANTIGUA - PACAYA - ANTIGUA

Transfert vers le village de San Francisco de Sales (1h30), au pied du volcan Pacaya. Excursion au volcan Pacaya, l´un des trois volcans actifs du pays. Alternant éruptivité explosive et coulées de lave, le volcan est en activité quasi permanente depuis 1961, lorsqu´il s´est réveillé après 80 ans de repos. Après environ une heure de marche dans la forêt, on atteint le pied du cône, qui s´élève à 2552m. Les roches noirâtres basaltiques qui tapissent les environs du cône contrastent avec la forêt voisine où de nombreux épyphites décorent les branches. Avec un peu de chance, on pourra apercevoir les coulées de lave qui dévalent les pentes du volcan. Retour l´après-midi vers Antigua (1h30). Fin d´après-midi libre. Nuit à l´hôtel Posada del Hermano Pedro 2*.
4

Jour 4 : ANTIGUA - COTE PACIFIQUE

Route à travers la plaine pacifique couverte de cultures de canne à sucre, d´hévéas, de nombreux fruits tropicaux, et d´élevages de zébus, dans un environnement tropical contrastant avec celui des hautes-terres plus tempéré, vers Retalhuleu (3h). En chemin, visite du musée d´El Bual, dans une plantation de canne à sucre. Nuit dans une plantation de café , dans un environnement authentique et naturel. 
5

Jour 5 : RETALHULEU - QUETZALTENANGO

Visite d´une plantation de café et introduction aux différents procédés de production, de récolte et de transformation (lavage, sèchage, tri…) depuis la plante jusqu´à la tasse, d´un produit sur lequel s´est bâti l´histoire du pays. C´est aussi l´occasion de se promener dans un environnement tropical et luxuriant, parmi d´autres cultures, comme les bananes, les ananas, les papayes… Déjeuner servi dans la plantation. Remontée vers les hauts-plateaux (1h). Baignade dans les sources d´eaux chaudes de Georginas alimentées par l´activité souterraine du volcan Zunil. On accède aux thermes par une très jolie route serpentant à travers les cultures de légumes qui tapissent les pentes du volcan.  Plusieurs bassins aménagés enveloppés d´une végétation luxuriante et perpétuellement noyée de vapeurs chaudes occupent le versant de la montagne. Autrefois réservé aux bains privés du dictateur Jorge Ubico, c´est maintenant un lieu populaire de baignade pour les habitants des villages voisins. Continuation vers Totonicapan, village des hautes-terres. Nuit chez l´habitant à Totonicapan, dîner compris en famille. 
6

Jour 6 : TOTONICAPAN - SAN ANDRES XECUL – CHANCOL

Si l´attrait particulier du village de San Andrés Xecul, blotti au pied de la colline, est la naïve façade ripolinée de son église (à la coupole multicolore), décorée d´angelots, de fruits tropicaux, et des lions de la couronne d´Espagne, le charme de ses ruelles pavées qui montent jusqu´à la chapelle du calvaire, jouxtée d´un sanctuaire maya, ne laisse pas le visiteur insensible. Visite des villages des hautes-terres le matin. Route vers l´ouest et la ville de Huehuetennango. Poursuite par une route sinueuse vers le plateau des Cuchumatanes (1h). Nuit dans le ranch équestre Unicornio Azul, tenu par un coupe franco-guatémaltèque, dans un environnement sauvage et dépaysant à 3200m d´altitude.
7

Jour 7 : CHANCOL - ACUL

De puissantes forces géologiques ont fait surgir du fonds des mers le massif des Cuchumatanes qui culmine à près de 3800m (au pic Xemal), ce qui en fait le sommet non volcanique le plus élevé du pays. Au fur et à mesure que l´on s´éloigne de Huehuetenango la route monte sur 12 km et 1200m plus haut, le décor change radicalement. À cette altitude, les résineux font place à une végétation chétive de chardons et d´herbes sèches couvrant les grandes étendues peu peuplées et parsemées d´élevage de moutons. C´est dans les vallées latérales, moins froides mais souvent plus humides, que sont installés les villages. Petit randonnée à plus de 300 mètres pour rejoindre le village de Todos Santos. Redescente vers Huehuetenango (1h). Route montagneuse vers le triangle Ixil et le village d´Acul (2h30). Etape à Acul, hameau de l´ethnie Ixil blotti dans une verte vallée de la Sierra de Los Cuchumatanes. Dans la phase la plus féroce de la guerre civile, vers 1982, ce village a été créé par l´armée comme « village modèle », afin d´empêcher les intrusions de la guérilla dans le secteur. À l´heure actuelle, c´est un endroit paisible du « triangle Ixil », où l´on peut observer des blouses féminines (« huipiles ») parmi les plus belles du pays. Nuit à la ferme Mil Amores 2*, dans un environnement champêtre à proximité du village d´Acul.
8

Jour 8 : ACUL - CHICHICASTENANGO

Découverte de la région du « triangle Ixil » (nommé d´après le nom des 3 villages principaux qui en font partie : Nebaj, Chajul et Cotzal). Outre le nom de cette ethnie du nord quiché, la région évoque un passé douloureux durant la guerre civile. De nombreuses « aldeas » (hameaux) ont littéralement été rayés de la carte, alors que d´autres ont été converti en pôles d´avant-garde au service de l´armée. Devant la terreur, des dizaines de milliers d´Ixils ont fuit leur région pour aller s´établir au Mexique ou se cacher dans la forêt. Après la signature des accords de paix en 1996, les campagnes se sont à nouveau remplies. Situé au cœur de la chaîne des Cuchumatanes, la région s´ouvre maintenant au tourisme « hors sentiers battus », pour découvrir ces immenses vallées tapissées de forêt et de maïs, ainsi que les traditions et coutumes de l´ethnie Ixil. Randonnée de 1h30 à la découverte de la sierra des Cuchumatanes. Route vers Chichicastenango l´après-midi (3h). Nuit à l´hôtel Casa del Rey 3*, à l´extérieur du village (dîner compris). Ou similaire.
9

Jour 9 : CHICHICASTENANGO - LAC ATITLÁN

Flânerie sur l’un des plus beaux marchés indiens de l’Amérique Latine. Au-delà des empilements de tout l´artisanat du pays, c´est aussi une débauche de couleurs et d’odeurs dans les étals de produits de consommation populaire. Les broderies des huipiles quichés se mêlent aux couleurs des fleurs et des fruits. Ce sont les indiens du pays Cakchiquel qui cultivent une grande part des légumes vendus au marché : pommes de terres, carottes, oignons, choux… Sur les marches de l´église Santo Tomás, couvertes de fumée de copal, les Indiens font leurs dévotions aux divinités mayas. L´après-midi, transfert vers le lac Atitlán (1h) et le village de Panajachel. Arrivée au lac Atitlán, cette immense cuvette d´origine volcanique (caldeira) de 140km2 formée il y a 84.000 ans, et dans laquelle sont apparus 3 volcans (le San Pedro, le Tolimán et l´Atitlán) qui se dessinent à l´horizon au fur et à mesure que l´on descend vers Panajachel, le village principal au nord du lac. Outre la beauté naturelle du site, la découverte, en bateau, à pied ou en véhicule, des nombreux villages des ethnies tzutuhil et cackchiquel qui bordent le lac, en fait un des site à ne pas manquer dans le pays. Nuit à l´hôtel Dos Mundos 2*, dans la rue principale du village. Ou similaire.
10

Jour 10 : LAC ATITLÁN

Courte traversée en bateau (20 min) vers le village de Santa Cruz La Laguna. Randonnée d´une heure le long de la rive ouest du lac Atitlán, sur un sentier plus ou moins escarpé emprunté par la population locale. C´est l´occasion de découvrir le style de vie des indiens cakchiquels, dans un décor grandiose. Traversée du lac en bateau vers Santiago Atitlán (45 min). C´est le chef-lieu des mayas tzutuhil où subsistent des cultes ancestraux. Ce village a conservé une forte personnalité, forgée dans l´opposition farouche aux envahisseurs, puis à l´Église catholique dans la persistance de rituels mayas et syncrétiques (le Maximón), puis dans la résistance armée ou passive à la répression militaire des années 1970 à 1990. Les femmes tissent et brodent sur les huipiles et les pantalons masculins des mini-motifs colorés d´animaux du plus bel effet. Retour en bateau vers Panajachel (45 min). Nuit à l´hôtel Dos Mundos 2*, dans la rue principale du village. 
11

Jour 11 : LAC ATITLÁN - PURULHA

Route vers le nord du pays et le village de Purulha (7h de route au total) au pied du biotope du quetzal en remontant la verte vallée du rio Cahabón. En chemin, visite du site maya d´Iximché. Nuit à l´hôtel Posada Montaña del Quetzal 2*, en léger retrait de la route qui mène à Cobán et à proximité du biotope. Ou similaire.
12

Jour 12 : PURULHA - BIOTOPE - LANQUIN

Visite du biotope du Quetzal, l´oiseau national guatémaltèque mais aussi l´oiseau emblématique de la civilisation maya, dont les hauts dignitaires étaient ornés de leurs plumes. Même si les chances d´aperçevoir l´oiseau sont faibles, la balade sur les 2 sentiers balisés (1h ou 2h) permet de découvrir une forêt humide d´altitude avec ses fougères arborescentes, épiphytes, orchidées, mousses… Continuation à travers les vertes vallées encaissées de la région des « Verapaz » et arrivée au petit village de Lanquin par une piste d´une dizaine de kilomètres (3h de route). Nuit à l´hôtel El Recreo 1*, à l´entrée du village. Ou similaire.
13

Jour 13 : LANQUIN - SEMUC CHAMPEY - CANDELARIA

Continuation par une piste (raide par endroits) qui serpente à travers les plantations de cardamone et de cacao vers le site de Semuc Champey (1h). Situé au coeur de la région des « Verapaz » verdoyante et montagneuse, le site de Semuc Champey est blotti dans une étroite vallée où le rio Cahabon se fraye un passage sous un pont calcaire, dans un grondement spectaculaire. Sur ce pont, les eaux cristalines des versants de la montagne viennent s´écouler en une multitude de petits bassins remplis d´eau cristaline, vert émeraude ou turquoise. C´est un paradis aquatique et une fabuleuse thérapie après des jours de voyage. Transfert vers la ville de Cobán (3h), sur les hautes-terres, à 1300m. Descente vers les basses terres par une route sinueuse de la région des « Verapaz » vers Candelaria (2h). Nuit au lodge Candelaria 3*, dans un environnement tropical sauvage et de charme.
14

Jour 14 : CANDELARIA - EL REMATE

Découverte d´une partie du réseau karstique de Candelaria, dont la longueur totale est de 22 kilomètres. Si l’on considère les affluents, les galeries annexes et les réseaux supérieurs, le développement total est estimé à plus de 80 kilomètres. Il s’agit du plus grand réseau souterrain d’Amérique Centrale. Aussi fantastique qu’il puisse être, ce réseau est aussi indissociable du fragile écosystème auquel il appartient et que l´Association des guides locaux tente de préserver. Ces grottes avaient et ont aussi une fonction religieuse : symboles de vie, ce sont des lieux de culte aux divinités de la terre et de la pluie ; mondes souterrains, elles sont le domaine de la mort et de l´au-delà. Transfert vers El Remate (3h30) à travers la plaîne calcaire du Petén. Nuit à l´hotel Posada del Cerro, au bord du lac Peten Itza ou similaire.
15

Jour 15 : EL REMATE - TIKAL - EL REMATE

Transfert vers Tikal (1h). Visite de Tikal, ce site maya exceptionnel, entouré d´une jungle dont les arbres peuvent atteindre 40 mètres de haut. Outre la beauté des temples et des pyramides (visite du complexe Q, temple IV, monde perdu, temple V, acropoles nord et centre, et « plaza mayor »), la majesté de la forêt, qui abrite des perroquets, des singes hurleurs et d´innombrables oiseaux, offre un cadre magnifique. Nuit à l´hotel Posada del Cerro.
16

Jour 16 : EL REMATE - YAXHA - FLORES

Transfert vers Yaxha (1h), en empruntant la route menant vers le Bélize. Visite du site de Yaxhá, qui fut découvert en 1904 par l´archéologue Teobert Maler. Yaxhá est un énorme site couvrant plusieurs kilomètres carrés, construite sur le haut d´une crête qui surplombe le lac du même nom (Yaxha signifie « eau verte-bleue »). C´est le troisième site en importance du pays, après Tikal et El Mirador. Plus de 500 structures ont été relevées par les archéologues, entre autres plusieurs temples, pyramides, acropoles et un complexe de pyramides jumelles tel qu´il en existe seulement à Tikal. Seule une partie de ces édifices a été restaurée il y a peu par la coopération allemande, le reste des sructures étant enfoui sous la végétation. Peu de villes mayas révèlent, comme Yaxhá, un tel tissu urbain de rues, de ruelles et de trottoirs que l´on emprunte maintenant à travers la forêt, entouré de singes hurleurs. Transfert vers Flores (1h). Nuit à l´hôtel Casona de la Isla 3*, dans le village de Flores. Ou similaire.
17

Jour 17 : FLORES - RIO DULCE - LIVINGSTON

Transfert vers le rio Dulce (3h), à travers la plaine calcaire du Petén parsemée de petits villages. Sur les rives du fleuve du Rio Dulce, nous visiterons le castillo de San Felipe, petit fortin que les Espagnols avaient construit à l´entrée du lac Izabal pour résister aux assauts des pirates, et qui commandait la route commerciale espagnole entre l´Atlantique et Antigua. Détruit à plusieurs reprises, il a été rebâti à des fins touristiques en 1956 combinant des restes d´époques différentes. Il fait maintenant partie d´un petit parc planté de cocotiers où les guatémaltèques viennent passer le dimanche en famille. Descente en bateau à moteur du rio Dulce vers le village de Livingston (2h30). Le rio s´ouvre d´abord pour former le « golfete », un lac large de 5 à 7km, bordé d´une mangrove de palétuviers, important écosystème en région tropicale. Puis le lit serpente entre les rives plus basses d´où jaillissent des sources d´eau chaude. À l´embouchure, le fleuve s´enferme entre deux parois calcaires abruptes garnies d´une épaisse couche de végétation tropicale. Le site est aussi un refuge pour de nombreux oiseaux tropicaux qui se réfugient sur les petits îlots couverts de végétation. Arrivée à Livingston, une enclave caraïbe sur la baie d’Amatique, qui dégage une indicible sensation de “bout du monde”. Elle est habitée par les Garifunas, descendants des esclaves noirs libérés à Saint-Vincent à la fin du XVIIIème siècle. Livingston, qui se trouve sur la terre ferme, n´est accessible qu´en bateau depuis Puerto Barrios ou par le río Dulce. Nuit à l´hôtel Casa Rosada 1*, au bord de la mer. Ou similaire.
18

Jour 18 :LIVINGSTON - PUERTO BARRIOS - QUIRIGUA - COPAN

Traversée en bateau de la baie d´Amatique vers Puerto Barrios (30 min). Autrefois le plus grand port d´Amérique centrale, la ville principale de la côte atlantique a conservé sa vocation bananière, mais a du céder une grande partie de son trafic à Santo Tomás, le port voisin, plus moderne. La ville est surtout le point d´embarquement vers Livingston et pour les excursions en bateau sur la côte caraïbe. Transfert sur la route dite « de l´Atlantique » vers le site de Quirigua (1h30). Située dans la basse vallée du Motagua et entouré de plantations de bananes, la ville maya de Quirigua a été fondée au classique ancien et culmina lorsque son roi, Ciel Cauac, captura et mit à mort en 737 le roi rival de Copan, Dix-huit Lapin. Commença alors une période d´apogée pour Quirigua qui dura plus d´un siècle et durant laquelle fut érigée la plus haute stèle du monde maya : la stèle E de 10,66m de haut (qui figure sur les pièces de monnaie de 10 centimes). Plusieurs autres stèles de hauteurs impressionnantes ont été retrouvées, ainsi que des acropoles et d´énormes rochers sculptés, dits zoomorphes, qui peuvent être appréciés en parcourant le joli parc, entouré d´une végétation tropicale luxuriante. Transfert le long de la vallée du río Motagua, le plus important fleuve du pays, vers Copan (3h30). Nuit à l´hôtel Casa de Café 2*, autour de jolis jardins, à quelques minutes à pied de la place centrale. Ou similaire.
19

Jour 19 :COPAN - GUATEMALA

Découverte des fascinantes ruines de l´ancienne cité de Copan. Visite de ce site de premier plan, réputé pour la qualité de sa sculpture sur pierre, où l´on admire les stèles et les autels les plus finement ouvragés de toute la région maya, in situ ou dans le musée. En particulier les œuvres magnifiant le roi Dix-Huit Lapin. Ce fut l´un des sites majeurs de l´aire maya du fait de l´activité intellectuelle et artistique qui y prévalut. L´archéologue William Fash opposait Copan, qu´il comparait à Rome, Paris ou Venise, à Tikal, qu´il rapprochait de New York. Route l´après-midi vers Guatemala (4h). Nuit à l´hôtel Stofella 3*, dans la zone touristique de la capitale.  Ou similaire.
20

Jour 20 : GUATEMALA - AEROPORT

Transfert à l´aéroport de Guatemala et vol international de retour.
21

Jour 21 : Arrivée en France

people-vieux-guatemala agence de voyages phileas frog paris 17
guatemala2-hamac-agence de voyages phileas frog paris 17
guatemala3-agence de voyages phileas frog paris 17
guatemala-paysage-agence de voyages phileas frog paris 17

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note