Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
20 jours
Durée totale
19 nuits
Durée sur place
À partir de 6
Nombre de voyageurs

Arménie authentique
Erévan-rchessif de l’Arakadz-Etchmiadzine – Garni-Guéghard-Areni – Chiva-Goris – Khntsoresk-Tatev-Egheknadzor  – Dilidjan- Brno – Noravank – Kadjaran – Vardanidzor-Meghri – Shikahogh–Khentzoresk – Tegh – Chouchi – Stepanakert-Gandzasar – Dadivank-Tatev – Gndevank-Idjevan – Vardenis-Sévan-Haghpat-Sanahine – Akhtala-Gümri – Erévan

Prix par personne  2 269 €
Base 6 personnes. Supplément petit groupe : 2 à 5. Tarif dégressif : 7 à 12.
 Dates 5 au 25 juin 2018

 

1

Jour 1 : Paris – Erévan

Envol pour Erévan. Transfert de l’aéroport et installation dans un appartement ou à l’hôtel.

2

Jour 2 : Erévan

Petit-déjeuner. La visite d’Erévan peut commencer avec le musée de Maténadaran qui possède une des collections de manuscrits les plus précieuses au monde. Puis visite du musée national d’Histoire qui abrite de très belles pièces illustrant la préhistoire et l’histoire arménienne. Enfin, le monument au génocide, édifié en 1967, il est aujourd’hui un devoir de mémoire pour nous comme pour les Arméniens. Nuit à l’hôtel.

3

Jour 3 : Le massif de l’Arakadz

Petit-déjeuner. Départ pour un petit lac situé à 3250 m d’altitude, au pied de ce volcan, l’Arakadz, point culminant de l’Arménie ( 4090 m). Puis visite de l’imposante forteresse d’Amberd. Ensuite minibus jusqu’au village de Degher et son étrange église de basalte noir (peut se faire à pied si en forme). Retour à Erévan, temps libre pour le shopping. Nuit à l’hôtel.

4

Jour 4 : Erévan – Etchmiadzine – Garni

Petit déjeuner. Court transfert vers Etchmiadzine, la « Rome » de l’Arménie, siège du pape local. Aujourd’hui c’est dimanche et nous apprécierons le faste d’une église orientale avec les costumes chamarrés, le pourpre, les ors et surtout les très belles voix. Visite des sites historiques de Sainte Hripsimé (église à coupole édifiée en 618), Sainte Gayané (construite en 630) et Zvartsnots (second site classé par l’Unesco, cette cathédrale du VIIème siècle fut célèbre dans toute la chrétienté pour l’audace de son architecture. Transfert le soir pour le village de garni, situé à 30 km  d’Erévan. Dîner et nuit à Garni chez l’habitant « Chez Yvette ».

5

Jour 5 : Garni et Guéghard

Court transfert (7km) à Guéghard et visite de l’ensemble monastique rupestre, chef d’oeuvre architectural du XIIIe siècle, bâti dans un magnifique cadre de montagnes. Guéghard est très bien conservée. Sa fondation originelle, au IVe siècle, est attribuée à Grégoire l’Illuminateur. reconstruit au XIIIe siècle, après sa destruction par les Arabes, il prit le nom de Guéghard (lance) car il abritait, selon la tradition, la relique de la lance qui transperça le flanc du Christ. Ensuite, nous allons visiter le temple païen de Garni, avec ses 24 colonnes ioniques, les bains, témoins d’un art hellénistique de haut niveau où des mosaïques représentent des naïades chevauchant des dauphins. Après la visite du temple, départ pour une marche dans la gorge aux orgues de basalte. Le chemin serpente dans une gorge aux splendides orgues basaltiques. Environ 1h30 de marche. Pension complète. Nuit chez l’habitant « Chez Yvette ».

6

Jour 6 : Garni – Areni – Chiva (140km-3h)

Départ de Garni, direction le monastère de KhorVirap, situé dans la plaine, sur l’emplacement de l’ancienne capitale Artachat avec vus imprenable sur l’Ararat. En route vers le sud, arrêt à Areni, joli village viticole qui a donné son nom à un excellent vin rouge. Son église blanche du XIVe siècle est entourée de très belles tombes. Demi-pension. Nuit chez l’habitant à Chiva.

7

Jour 7 : Chiva – Goris

Poursuite du trajet vers le sud, puis petite balade (facultative) du village d’Amaghu au monastère de Noravank (marche de 2,5 km – 1h30 – chemin et asphalte) De là, nous rejoindrons l’admirable monastère de Noravank, au fond d’une gorge impressionnante. Noravank fut, dans sa dernière période, construit par le célèbre architecte miniaturiste et sculpteur, Momik. La visite de l’ensemble du groupe architectural sera un beau voyage dans le Moyen Age de l’Arménie. Visite de l’étrange site mégalithique de Zoratskar, alignement de menhirs dont beaucoup sont percés d’un trou à leur sommet (Ve ou IVe millénaire avant JC). Par une route peu fréquentée, nous passons à Vorotnavank, superbe monastère dans un site très photogénique et jamais visité; Il réunit plusieurs sanctuaires édifiés à partir de l’an Mille. Poursuite vers Goris. Demi-pension. Nuit à Goris chez l’habitant ou à l’hôtel.

8

Jour 8 : Goris – Brno – Noravank – Kadjaran – Vardanidzor (Meghri) 152 km

Incursion de la journée autour de Kadjaran dans l’extrême sud du pays. Tout d’abord un arrêt à Brno-Noravank. Le monastère remonte à 936, mais de cette époque il ne reste pas grand chose. Ce que l’on voit, date de 1026. Après avoir passé une sorte de bassin, qui servait peut-être de fonds baptismaux, on se retrouve face à un bâtiment qui ressemble plus à un temple grec qu’à une église, à cause du toit en bâtière et des jolies colonnettes sous le « fronton ». Visite de l’intéressante église de Vahannavank et du fort d’Halidzor ( 45 min de montée), les remparts sont impressionnants,percés de meurtières. L’entrée traverse le mur sud. A la jonction des murs sud et ouest, une unique tour. A l’intérieur se trouve une église presque adossée à la muraille. Elle est faite de gros blocs de basalte mal équarris. Nuit chez l’habitant dans le village de Vardanidzor près de Meghri. Demi-pension.
9

Jour 9 : Vardanidzor – Meghri – Shikahogh – Goris (200 km)

Visite de Méghri: le fort et l’église Notre-Dame. Ensuite nous remontons vers le nord par une autre route que la veille qui passe par la réserve de Shikahogh. Poursuite vers Goris. Nuit à Goris chez l’habitant ou dans un petit hôtel. Demi-pension.

10

Jour 10 : Goris – Khentzoresk – Tegh – Chouchi – Stepanakert

Départ de Goris pour le Haut Karabagh. Arrêt à Khentzoresk, un village troglodyte abandonné au 19ème siècle. Possibilité, pour ceux qui le désirent, de traverser le site à pied (environ 1h). Arrêt photo à Tegh, un très joli village avec des grottes le surplombant. Entrée dans le corridor de Latchine et traversée. Entrée au Karabagh. Arrivée à Chouchi. Vue d’ensemble du fort. Coup d’œil à la vieille ville et à la mosquée. Arrivée à Stépanakert, la « capitale » du Haut Karabagh. Nuit chez l’habitant ou dans un petit hôtel. Demi-pension.

11

Jour 11 : Stepanakert- Gandzasar – Dadivank – Stepanakert

La journée est consacrée aux deux principaux monumentsdu Karabagh: Gandzasar et Dadivank. Gandzasar est le plus important monastère de cette petite république arménienne. Visite de cette église placée sur un promontoire dominant la vallée, dont on appréciera particulièrement les bas-reliefs. L’ensemble monastique de Dadivank est très photogénique, il s’étage sur la pente au milieu de la forêt. L’église principale est l’oeuvre de la reine Arzukhatoun (1214), épouse du prince Vakhtang Tangik (mort la même année, 1214). Sur le mur sud et est, un bas-relief représente ses deux fils de part et d’autre de la maquette de l’église. L’un est Grigor (Grégoire), l’autre est le grand Hassan Djalal (1214-1261), qui prit cette année -là, la succession de son père. Il reste une bonne dizaine d’autres bâtiments à explorer : églises, clochers, monastères, clochers et même fours à pain. retour à Stépanakert. Nuit chez l’habitant ou dans un petit hôtel. Demi-pension.

12

Jour 12 : Stepanakert – Goris – Tatev – Gndevank – Egheknadzor

Départ le matin, puis visite du monastère de Tatev, l’un des plus beaux monuments d’Arménie. Cet ensemble implanté sur un promontoire rocheux perché au-dessus de deux profondes vallées abrite notamment une splendide église à coupole datant de 895 et une curieuse colonne oscillante du Xe s. Retour vers le nord du pays, jusqu’au village de Gndevank, situé près de la ville thermale de Djermouk. La région est connue pour le petit monastère de Gndevank, un bijou accroché à mi-pente entre le torrent et la falaise, fondé au Xe siècle par la princesse Sophie de Siounie. Merveilleux petit écrin de basalte noir avec son église, ses cellules et ses fortifications, le monastère surplombe l’Arpa dans un paysage grandiose. On le gagne à pied depuis le village. Une fois la visite achevée, nous descendons jusqu’au niveau de la rivière avant d’entamer une marche dans une fantastique vallée d’orgues basaltiques à coté de laquelle la chaussée des Géants en Irlande n’est qu’une pâle copie. Le soir, arrivée tardive à Egheknadzor. Nuit chez l’habitant. Demi-pension.

13

Jour 13 : Egheknadzor – Vardenis (100 km)

Facultatif: le matin, montée à pied vers la jolie église de Spitakavor (3h de montée, 2h de descente très facile). Ceux qui ne montent pas visiteront l’église de Tanahat. Visite aussi de Gladzor, l’université du Moyen Age. Départ pour le village de Vardenis, au sud-est de Sévan. Par une nouvelle route inaugurée récemment, on rejoint le caravansérail de Sélim (XIe siècle) sur le col (2410 m) qui conduit au lac Sévan. Arrivée au lac puis poursuite jusqu’à Vardenis. Ce village a l’avantage d’être hors des sentiers battus, et travaillent encore à l’ancienne, quelques artisans. Demi-pension. Nuit chez l’habitant.

14

Jour 14 : Vardenis – Sévan – Dilidjan

Petit-déjeuner. Le matin, promenade à pied dans la vieille ville. Visite du monastère de Marmachen (si pas faite la veille). Déjeuner. départ pour Erévan. Arrêt à Haridjavank, Mastara et Talinn. Nuit à Erévan à l’hôtel ou appartement.
14

Jour 14 : Vardenis – Sévan – Dilidjan

Visite de l’extraordinaire cimetière de Noradouz: 700 pierres tombales sculptées, de toutes les époques. C’est le panorama le plus complet de l’art du Khatchkar, ces croix sculptées sur des blocs de pierres, typiquement arméniennes. Visite des monastères implantés sur des promontoires dominant les rives du lac sur la presqu’île de Sévan. Poursuivant vers le nord, le franchissement du col de Sévan marque une rupture. L’Arménie devient brusquement une montagne verdoyante et couverte de forêts. C’est cette limite climatique qui fait de Dilidjan une agréable station d’estivage. Dans certains quartiers, ses chalets de bois avec leurs frontons sculptés et leurs grandes vérandas vitrées lui donnent un réel cachet. Demi-pension. Nuit chez l’habitant à Idjevan.
15

Jour 15 : Idjevan – Haghpat (100 km)

Le matin, excursion au très pittoresque marché d’Idjevan. Randonnée en forêt (3h de marche) jusqu’au monastère de Goshavank (fin du XIIe siècle). Visite du monastère d’Hagharzine. Départ dans le nord, nous rejoindrons la vallée du Debed qui devient très encaissée après Vanadzor. Demi-pension. Nuit à Haghpat ou à Odzoun, chez l’habitant.
16

Jour 16 : Haghpat – Sanahine – Akhtala

Visite le matin de Sanahine puis petite marche jusqu’au monastère, tout proche, d’Haghbat (Xe – XIIIe siècle). Installé près du canyon du Debed sur un emplacement vertigineux, ce monastère fut le concurrent direct de celui de Sanahine durant tout le Moyen Age. Départ pour la ville d’Akhtala et visite du monastère fortifié d’Akhtala, l’un des rares monastères dont l’église principale a conservé de magnifiques fresques originales du XIIIe siècle. Demi-pension. Nuit à Gümri chez l’habitant.
17

Jour 17 : Haghpat – Gümri

Visite d’Odzoun (si pas faite la veille) puis route vers Gümri. Arrêt à Kobayr, un monastère perché en nid d’aigle à flanc d’une falaise. Il faut 15 à 20 minutes pour atteindre les ruines (avec quelques fresques) : la vue est impressionnante. Poursuite vers Gümri, tout d’abord promenade à pied pour admirer les vieilles maisons cossues de Gümri, y compris le musée installé dans une résidence patricienne du 19ème siècle. Demi-pension. Nuit à Gümri chez l’habitant.
18

Jour 18 : Gümri – Erévan

Petit-déjeuner. Le matin, promenade à pied dans la vieille ville. Visite du monastère de Marmachen (si pas faite la veille). Déjeuner. départ pour Erévan. Arrêt à Haridjavank, Mastara et Talinn. Nuit à Erévan à l’hôtel ou appartement.
19

Jour 19 : Erévan

Petit-déjeuner. Journée libre.
20

Jour 20 : Retour sur Paris

Petit-déjeuner.

 

NB : l’itinéraire et l’ordre des visites pourra être modifié en fonction des contraintes locales.

Le prix comprend :

– vols internationaux, aller-retour inclus
– les transferts
– les logements chez l’habitant ou à l’hôtel
– les visites et excursions mentionnées au programme, les entrées sur les sites et les musées
– les services d’un guide accompagnateur francophone et de guides locaux
– un bus climatisé et un chauffeur
– les repas mentionnés dans le programme

Le prix ne comprend pas :
– les boissons,
-les dépenses personnelles et les pourboires
-les assurances

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note