11 jours
Durée totale
9 nuits
Durée sur place
à partir de 2
Nombre de voyageurs

Un safari en Tanzanie du Sud est un des plus beaux voyages que l’on puisse faire dans sa vie, que ce soit en véhicule depuis Dar es Salam ou en sauts de puce en avions de parcs en parcs.Imaginez… une nature vierge, une déconnexion totale de la réalité, en vivant une aventure exceptionnelle dans des territoires à la beauté sauvage, qui vous offrent des activités inoubliables : safaris à pied avec rangers (armés), balades en bateau sur la Rufiji River parmi les hippopotames… et safaris classiques, bien sûr, tout cela à partir de camps de luxe exclusifs et de très petites tailles.

Des incroyables parcs et réserves de Ruha, Mikumi et Sélous, votre voyage en Tanzanie vous réserve des moments inoubliables au cœur de la nature sauvage. Depuis vos safaris au cœur des parcs et réserves naturelles du sud, vous découvrez le véritable visage de ce pays surprenant entre nature sauvage et raffinement. Tout simplement magique…

À prolonger par une extension ZANZIBAR ou LAMU, dans un ou plusieurs hôtels de charme dans ces îles mythiques !

 

1

Jour 1 : Paris – Dar es Salam via Amsterdam ou Nairobi

Vol pour Dar es Salam. Nuit en vol.

2-4

Jours 2 à 4 : MIKUMI

Dès votre arrivée, transfert à l’aéroport des vols safaris et envol pour MIKUMI (1h30). Premières découvertes de la faune pendant le transfert au très exclusif STANLEY KOPJE  (12 tentes) http://www.stanleyskopje.com/. Le Parc national de Mikumi est frontalier de la réserve de Selous (au nord) et est situé à 283 km de Dar es-Salaam. C’est le troisième parc de Tanzanie par la superficie. Relativement plat (excepté les deux chaînes de montagnes qui l’entourent), ce parc se compose de trois milieux différents : la savane arbustive, une plaine au paysage ouvert, et des collines au sud. Pas mal d’éléphants, de buffles, d’hippopotames… mais aussi des léopards, des lions et des guépards, ainsi que des animaux plus rarement vus : hippotragues noirs, grands koudous, lycaons. Une de ses particularités est d’être traversé par la route goudronnée reliant Dar es Salam à Mbeya. Le parc se situe à 283 km de la capitale économique du pays, entre Morogoro et Iringa. Le parc est réputé pour ses populations d’antilopes, en particulier élands, grands koudous et hippotragues noirs. Plus de 400 espèces d’oiseaux y ont été observés, la concentration étant plus forte entre octobre et avril, période pendant laquelle les oiseaux venus d’Eurasie y hivernent.

5-7

Jours 5 à 7 : RUAHA

Dernières visions de Mikumi en vous rendant à l’airstrip pour RUAHA (45 minutes de vol). Transfert au RUAHA RIVER LODGE, du même groupe hôtelier des parcs du sud (24 chalets en pierre). Installation dans votre chalet après un jus de fruits frais de bienvenue. Déjeuner. Safaris vers 15h30 à la découverte de la faune spécifique de RUAHA. Le lodge est situé au bord de la rivière Ruaha et l’observation des animaux au lever du jour et à la tombée de la nuit est exceptionnelle, que ce soit depuis votre chalet que depuis le salon et salle à manger.
http://www.ruahariverlodge.com/. Le Parc national de Ruaha est situé au centre de la Tanzanie. C’est le deuxième plus grand parc national du pays (22 000 km²) et l’un des plus beaux… On y trouve aussi le plus grand nombre d’oiseaux de Tanzanie. Le parc national de Ruaha a d’abord été une réserve de gibier, la réserve de Saba créée en 1910 puis un Parc national en 1964. Mais l’écosystème de Ruaha est encore plus vaste, près de 45 000 km² avec les réserves de gibier (Game Reserve) de Rungwa, Kizigo et Muhesi. Sa très grande superficie et sa faible fréquentation (environ 3000 visiteurs par an en 2008) en font une destination idéale pour ceux qui veulent être tranquilles avec la faune comme seule compagnie. Ruaha est un parc avec des reliefs, c’est un plateau avec une altitude moyenne de 1000 m, une hauteur minimum à 500 m dans la vallée de la Ruaha River et un sommet à 1900 m à l’ouest du parc (Ikingu Mountain). La vie animale se concentre autour des cours d’eau, principalement les deux rivières (presque) permanentes, la Ruaha River et la Nzombe River et des lacs en saison sèche, de juin à octobre. La végétation est variée, comme les paysages : forêt, essentiellement forêt miombo (le nom swahili de l’arbre prédominant, en anglais Msasa Tree, Brachystegia spiciformis, savane à graminées, bush ; dans les endroits vallonnés on voit des baobabs. Le parc est une zone de transition entre l’écosystème du Nord, savane et bush, et le type de végétation du Sud, avec forêt miombo. Mais il y a aussi de gros amas rocheux, des zones boisées denses, de nombreuses collines et petits monts, des rivières de sable. Le parc est irrigué par la Great Ruaha, qui en est la rivière principale. La Great Ruaha River constitue la limite méridionale à l’est du parc. Sur ses 160 km alternent larges et calmes pools, rapides et gorges. La rivière est en saison sèche l’endroit où toute la vie animale semble se concentrer, une aubaine pour les safaristes ! À côté de la faune plus particulière que sont l’Antilope rouanne (ou Hippotrague rouan) et l’Antilope sable, Ruaha est peuplé de beaucoup d’éléphants (environ 10 000, la plus importante population des parcs d’Afrique de l’Est, mais moins qu’au Selous, qui n’est pas un parc national mais une Game Reserve), et de Grands Koudous. Enfin, on peut avoir la chance d’y observer des lycaons. La flore est également très riche, avec 1650 espèces végétales, dont des baobabs à foison.
8-10

Jours 8 à 10 : RESERVE DE SELOUS

Après le déjeuner, direction l’airstrip et envol sur Rufiji River Camp dans la réserve du Selous. http://www.rufijirivercamp.com/. Installation dans l’une des 11 tentes et 3 suites dont 2 adjacentes séparées par une grande terrasse avec  jacuzzi privé, dominant le fleuve Rufiji où viennent se désaltérer tous les animaux de la brousse et où se prélassent les hippopotames que vous observerez de très près en bateau… La réserve de Selous est la plus grande réserve africaine et la deuxième au niveau mondial. Elle est traversée par le fleuve Rufiji et ses affluents formant tout un archipel de lacs. C’est là que vit la plus grande communauté d’éléphants en Tanzanie et le plus grand nombre d’oiseaux de la région… La réserve de Selous est, bizarrement, très peu fréquentée : l’éloignement et la taille des camps et des lodges découragent les foules. Éléphants, rhinocéros noirs, guépards, girafes, hippopotames et crocodiles vivent en très grand nombre dans cet immense sanctuaire de 50 000 km2 demeuré à peu près à l’abri de l’homme. Le parc comprend des zones de végétation variées, depuis les fourrés denses jusqu’à des prairies boisées bien dégagées. Voir http://whc.unesco.org/fr/list/199.
11

Jour 11 : SELOUS-DAR ES SALAM – PARIS

Transfert aérien dans l’après-midi (45 minutes de vol) sur Dar es Salam puis à l’aéroport international et envol sur Paris.
copyright augustin-gzn-agence phileas frog-tanzanie

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note