Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
15 jours
Durée totale
13 nuits
Durée sur place
à partir de 2
Nombre de voyageurs

Prix par personne en chambre double   1 790 €
Base 6 personnes. Tarif dégressif : 7 à 12. Supplément : 2 à 5.
 Dates 
27 avril au 11 mai 2018
15 au 29 juin 2018
21 septembre au 05 octobre 2018

Le prix comprend :

  • Accueils
  • Hébergements selon descriptif
  • Demi pension (tous les dîners)
  • Pension complète pour le J9, J10, 11, J12
  • Le transport terrestre aéroport/aéroport
  • Le service d’un guide francophone aéroport/aéroport
  • Le train Samarkand- Tashkent
  • Le vol Tashkent – Nukus
  • Les entrées aux musées et monuments pendant les visites historiques

Le prix ne comprend pas :

  • Les frais de visa
  • Les assurances
  • Les boissons, les pourboires et dépenses personnelles
  • Les déjeuners
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique « Le prix comprend »
  • Chambre individuelle
1
Envol vers Taschkent – Nuit dans l’avion.
2

Jour 2 : Taschkent/Nukus

Accueil à l’aéroport. Visite de la ville de Tashkent : la vieille ville avec la Madrassa de Kukeldash (XIVème siècle), le bazar de Chorsy et la Madrassa d’Abul Kasim. Dans l’après-midi, visite de l’ensemble architectural de Hazrati Imam (XVIème siècle) : la Madrasah de Barakkhan, le mausolée de Kaffal-Shashi et la Grande Mosquée. Vers 16h00, transfert à l’aéroport de Taschkent et envol pour Nukus. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement. Arrivée à l’aéroport de Nukus. Dîner. Nuit à l’hôtel.
3

Jour 3 : Nukus/Moinaq/Nukus

Petit-déjeuner. Départ tôt en direction de Moinaq (200 km), l’ancien port principal de la mer d’Aral. Le rivage bordait le port dans les années 50 tandis qu’il se trouve actuellement à plus de 60 km. De nombreuses conserveries y étaient présentes au temps de l’Union Soviétique et alimentaient toutes les républiques. Aujourd’hui, seul le cimetière de bateau aux épaves rouillées et rongées par le sel témoignent de cette ancienne atmosphère de pêche, unique au sein du désert. Puis route de retour vers Nukus au cœur du pays de Khorezm. Dîner. Nuit à l’hôtel.
4

Jour 4 : Nukus/Khiva

Petit-déjeuner. Le matin, visite du Musée Savitsky retraçant fidèlement l’histoire et la culture Khorezm et du bazar très animé et riche en couleurs. Puis transfert vers l’oasis de Khiva dans la région désertique du Khorezm (200 km). Première immersion au sein de l’Ichan-Kala (la ville intérieure et forteresse), entourée de remparts en briques et argile datant du XVIIème siècle. Dîner. Nuit à l’hôtel.
5

Jour 5 : Khiva

Petit-déjeuner. Visite guidée de la cité le matin. Rencontre avec l’une des villes les plus remarquables de l’oasis de Khorezm. Elle fût la capitale du khanat au XVIIème siècle et l’un des grands lieux d’échanges commerciaux d’Asie Centrale. Depuis les rénovations effectuées par les soviétiques, l’Ichan-Kala, le centre historique entouré de ses remparts d’argile rose, constitue une source de richesses authentiques, du palais des Khans (le Kouna-Ark du XVIème siècle) à la mosquée du Vendredi en passant par les madrassas d’Islam Khodja et de Mohammed Amin Khan et la tour de Kalta Minor. Temps libre l’après-midi, l’occasion pour chacun de découvrir cette merveilleuse cité parfaitement préservée par le temps. Dîner. Nuit à l’hôtel.
6

Jour 6 : Khiva/Boukara

Petit-déjeuner. Départ tôt pour Boukhara via le désert de sable rouge de Kizikum (480 km). Dîner. Nuit à l’hôtel.
7

Jour 7 :Boukhara

Petit-déjeuner. Visite de la ville de Boukhara  : l’ensemble Lyabi Haus, Madrassah Nadir Divanbegi, Khonako Nadir Devanbegi, Madrassah Kukeldash et mosquée et minaret Poyi-Kalon, Madrassah Miri-Arab, domes de Taqi, Toki Sarafon Toki Telpak Furushon, Toki Zargaron, mosquée Magoki Attari, Ulug Beg Madrassah, Madrassah Abdul Aziz. L’après-midi, suite de la visite : mausolée d’Ismael Samani, coffre de Boukhara, mausolée Chashma-Ayub, forteresse Ark et mosquée Bolo-Hauz. Dîner. Nuit à l’hôtel.
8

Jour 8 : Boukhara

Petit-déjeuner. Excursion à l’extérieur de la ville qui nous mènera à la résidence d’été des derniers émirs de Boukhara avant leur reddition finale, puis sur le vivant lieu de pèlerinage Bahouvuddin Naqshbandi où le saint soufi est vénéré parmi tous. Abritant deux antiques mosquées, un délicat minaret et le mausolée de Naqshbandi, le complexe est l’un des plus sacrés, des plus sereins et des plus auréolés du monde islamique. L’occasion pour nous d’aborder l’univers du soufisme, incarnant l’essence panthéiste de la religion et de la philosophie islamiques qui a absorbé le néoplatonicisme, le judaïsme, le christianisme, le zoroastrisme et le bouddhisme. Excursion dans la nécropole de Tchor-Bakr pour visiter des tombeaux des descendants de Mahomet. Après midi libre. Dîner. Nuit à l’hôtel.
9

Jour 9 : Boukhara/Nourata/Yangui Gazgan

Petit-déjeuner. Nous quittons Boukhara pour rejoindre Nourata (100 km), une grande oasis alimentée par la source sacrée Tchashma. En route, nous nous arrêtons dans la ville de Gijdouvon pour visiter un atelier de céramique. À Nourata, nous découvrons les ruines de la forteresse qui existait à l’époque d’Alexandre le Grand et ayant la forme de la Constellation de la Grande Ourse, puis la mosquée Tchil-Ustun (quarante colonnes – XIVème siècle), la mosquée Panjvakhta (cinq prières – XVIème siècle) et le mausolée du cheikh Abdoul Hasan Nouri (VIIIème siècle).  Déjeuner chez l’habitant à Nourata, avant de continuer notre chemin vers le désert (100 km), où nous passons une nuit sous la yourte. Au plus près des sympathiques éleveurs de chameaux, ils animent souvent les soirées par les chansons propres aux nomades. Dîner et nuit sous yourte à Yangui Gazgan. Info vérité : le campement de Yanghi Gazgan est composé d’une quinzaine de yourtes (tentes en feutre kazakh), où vous serez logés. Il n’existe pas de yourte individuelle, vous serez entre 4 et 8 personnes par yourte. D’un point de vue sanitaire, le campement dispose de 4 douches, 1 WC européen et 4 WC « ouzbèks ». Le couchage est fourni (matelas, draps, couvertures). Le dîner est à base de nourriture locale (généralement du mouton, accompagné de riz, pâtes et laitages…). Les écarts de températures peuvent être très importants : de 40°C sous le soleil à 10°C en cas d’orage, avec des nuits qui sont parfois très fraîches.
10

Jour 10 : Yangui Gazgan/Haydarkoul/Oukhum

Petit-déjeuner. Balade au lac Haydarkoul à 60 km. Ce lac est situé au milieu de la steppe, sur place, rencontre avec les pécheurs, pique-nique au bord du lac et baignade. L’après-midi, route pour le village Oukhum. Accueil chaleureux par la population locale. Première connaissance du village et des familles villageoises. Dîner et nuit chez l’habitant.
11

Jour 11 : Oukhum/Tepakul

Petit-déjeuner. Départ le matin pour aller explorer pendant quelques heures la vallée verdoyante d’Oukhum. Habitée par une majorité de tadjiks, ils vivent ici depuis plusieurs générations dans des maisons en pierre situées le long de la rivière et bordée d’antiques noyers de plus de 300 ans. Déjeuner. Retour au village puis transfert au village de Tepakul (250 km). Dîner. Nuit chez l’habitant à Tepakoul.
12

Jour 12 : Tepakoul/Shakhrisabz/Samarcande

Petit-déjeuner. Afin de découvrir la vie quotidienne et rurale ouzbek, nous en profitons pour découvrir les alentours et faire une balade de 3-4 heures dans cette partie de la chaîne de Zerafchan, avant de partager notre déjeuner avec nos hôtes. Puis, départ en début d’après-midi pour Shakhrisabz, l’ancienne Kesh, ville natale de Tamerlan. Nous visiterons le « Palais blanc » (Ak-Saray XIVème siècle), dont les impressionnants vestiges du portail offrent un décor de mosaïques sans pareil. La mosquée Kok Goumbaz XVème siècle, le mausolée Goumbazi-Seidan et surtout la mosquée Khazrati Imam évoquent toute la splendeur de cette ville. En fin de journée, transfert au nord vers samarcande (100 km). Dîner et nuit à l’hôtel.
13

Jour 13 : Samarcande

Petit-déjeuner. Capitale de Tamerlan, cette ville fut la principale cité de l’antique Sogdiane. Au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, de Sibérie, de Perse et d’Occident, elle prospéra jusqu’au déferlement des hordes mongoles de Gengis Khan qui détruisirent la cité avant de la reconstruire sur les cendres des faubourgs. L’heure de gloire de Samarcande vint deux siècles plus tard, lorsque Tamerlan en fit la capitale de son empire. Les merveilleuses madrasas de la place de Reghistan (XV – XVIIème siècles), décorées de faïences éblouissantes, nous permettront de mieux cerner les influences multiples qui marqueront l’évolution de l’architecture timouride. Après la célèbre mosquée de Bibi Khanum, tout près se trouve le grand marché de Samarkand aux mille couleurs, toujours plein de vie. À coté du mausolée de Roukhabad se dresse le Gour-Emir, tombeau des grands conquérants qui conserve les dépouilles de Tamerlan, de ses fils et de ses petits-fils. Dîner. Nuit en hôtel de charme.
14

Jour 14 : Samarcande/Taschkent

Petit-déjeuner. Le matin, poursuite de la visite avec l’observatoire d’Ulugbek et le musée Afrosyob, situé sur les ruines de l’antique Samarcande et relatant l’histoire de la ville. Temps libre avant votre transfert à Tashkent en fin de journée par train rapide (350 km). Dîner.  Nuit à Tashkent.
15

Jour 15 : Taschkent/France

Transfert à l’aéroport pour prendre votre vol de retour vers la France.

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note