Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
20 jours
Durée totale
18 nuits
Durée sur place
À partir de 6
Nombre de voyageurs

Plongez-vous dans l’histoire Mexicaine grâce à ce circuit époustouflant.

Mexico – Puebla – Oaxaca – Tehuantepec – Tuxtla Gutierrez – San Cristobal – Palenque – Campeche – Uxmal – Izamal – Chichen Itza – Valladolid – Rio Lagartos – Chiquila – Holbox – Cancun

Prix par personne en chambre double  2 598 €
Base 6 personnes.
 Dates
01 au 20 décembre 2018

 

 

 

 

 

Le prix comprend :

  • Transport aérien sur compagnie régulière
  • Hébergement dans les hôtels mentionnés en chambre standard
  • Les petits-déjeuners (continental, américain ou buffet)
  • Les services tels que mentionnés dans le programme détaillé
  • Transfert aéroport / hôtel avec chauffeur hispanophone jour 1
  • Service de guide francophone avec transport privé
  • Transfert hôtel/aéroport avec chauffeur hispanophone le dernier jour
  • Entrées incluses :  Musée National d’Anthropologie, Teotihuacan, Cholula, Monte Alban, Tule, Mitla, Canyon del Sumidero, Villages Tzotziles, Tonina, Misol Ha, Palenque, Uxmal, Cenotes Cuzama, Chichen Itza, Ek Balam, Cenote Xcanche, Rio Lagartos
  • Assistance en français 24h/24 durant votre voyage

Le prix ne comprend pas :

  • Tout ce qui n’est pas mentionné dans « le prix comprend »
  • Les entrées sur site/musée/activité autres que celles mentionnées dans « le prix comprend »
  • Les repas principaux (comptez de 8 à 20 € par repas / personne), sauf ceux mentionnés
  • L’assurance assistance/rapatriement/annulation
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Les pourboires au guide et/ou chauffeur
1

Jour 1 : Paris – Mexico

Envol pour Mexico. Arrivée à Mexico, accueil et transfert à votre hôtel. Nuit à l’hôtel San Diego.
2

Jour 2 : Mexico

Petit-déjeuner. Visite à pied avec guide francophone du centre historique. Une centaine de pâtés de maisons résument toute l’histoire de la ville, du Templo Mayor à la tour latino-américaine. Vous serez pris dans un véritable patchwork architectural, cadencé par une activité commerciale trépidante qui ne cesse qu’à la tombée du jour. Le centre historique a été inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1987. À voir: Zocalo, el Palacio Nacional, la Catedral, le Templo Mayor et son musée. Musée anthropologique (fermé le lundi). Le musée national d’Anthropologie a été inauguré en 1964, après que l’on ait acheminé à grands frais des monolithes pesant parfois plus de 150t ; il est considéré dans le monde comme un modèle du genre. Les salles sont disposées autour d’une grande cour rectangulaire, que l’on retrouve régulièrement pour changer de culture ou de région. Trois salles d’introduction à l’anthropologie inaugurent la visite, vous pourrez y examiner avec profit la carte de la Méso-Amérique pour avoir quelques repères géographiques. Nuit à l’hôtel San Diego.
3

Jour 3 : Mexico

Petit-déjeuner. Visite à pied avec  guide francophone de la Basilique de Guadalupe. C’est le sanctuaire le plus important du pays. La tradition veut qu’ici, sur le sommet de la colline de Tepeyac, la Vierge de Guadalupe soit apparue en 1531 par trois fois à l’Indien Juan Diego. Tous les ans, le 12 décembre, le sanctuaire accueille des milliers de pèlerins qui arrivent quelques jours auparavant pour chanter les mañanitas (chants populaires mexicains en l’honneur d’une personne ou d’un événement) en hommage à la Vierge de Guadalupe, et la remercier pour les grâces obtenues. Teotihuacan. Cette cité fascine avant tout par ses pyramides. C’est la première grande métropole construite sur le continent américain. Son rayonnement politique et religieux sera tel, durant la période classique, qu’il va influencer toutes les cultures de la Méso-Amérique pendant plusieurs siècles. Parmi une végétation semi-désertique, où abondent agaves, figuiers de Barbarie et faux poivriers, veillent les vestiges austères et démesurés de cette grandeur évaporée. Nuit à l’hôtel San Diego.
4

Jour 4 : Mexico – Puebla 130 km – 2h15

Petit-déjeuner. Début des services de votre guide/chauffeur francophone avec transport privé. Cholula. Dès 500 à 300 av. J.-C, les premiers habitants de l’endroit identifient la vocation agricole et commerciale de Cholula, s’appuyant à la fois sur la fertilité de ses terres volcaniques et le passage de nombreux pèlerins de diverses régions. Cholula s’impose ainsi, pendant des siècles, comme l’une des plus grandes villes de Méso-Amérique, traitant presque d’égal à égal avec Teotihuacan. Une légende affirme que Cholula compte une église par jour de l’année. Puebla. Coloniale et provinciale, Puebla est surtout restée l’une des villes les plus espagnoles du Mexique central. Ses rues en damier, sa culture populaire et ses célèbres recettes poblanas vous enchanteront. Déclarée Patrimoine de l’humanité en 1987. À voir : Le Zocalo, la cathédrale, le musée Amparo, l’église de Santo Domingo, le couvent de Santa Rosa. Nuit à l’hôtel Colonial.
5

Jour 5 : Puebla – Oaxaca 345km – 3h45

Petit-déjeuner. Route vers Oaxaca. La richesse de son patrimoine, mais aussi la présence d’une importante population indienne à la source d’un artisanat florissant, font de Oaxaca l’une des villes les plus passionnantes du pays. La « cité de jade » séduit par son extraordinaire vitalité. Son dynamisme culturel s’exprime au quotidien dans de nombreuses galeries d’art ou lors de festivals comme celui de la Guelaguetza. La gastronomie de Oaxaca est également réputée. À voir : La cathédrale, Museo de Arte Contemporâneo de Oaxaca, Eglise et ancien couvent de Santo Domingo, le couvent de Santa Catalina de Siena. Nuit à l’hôtel Aitana.
6

Jour 6 : Cristobal

Petit-déjeuner. San Cristobal de las Casas. Localité la plus agréable de la région avec son climat vivifiant et le cachet colonial de ses maisons colorées. Cette petite ville provinciale reste ancrée dans le monde indien traditionnel. À voir: La cathédrale, musée del Ambar, musée na Bolom, musée de la medicina Maya. Villages Tzotziles. La communauté de San Juan Chamula est réputée pour sa résistance acharnée aux autorités religieuses et laïques du Mexique. Fidèles aux coutumes de leurs ancêtres mayas, les villageois croient davantage aux pouvoirs de leur chaman qu’à ceux de l’évêque catholique. Les Tzotziles vouent un culte aux croix, non pas au Christ, mais à l’« arbre de vie » des anciens Mayas. Le village de San Lorenzo Zinacantan affirme sa résistance culturelle à travers les vêtements traditionnels – ponchos, huipiles et châles – que tissent les femmes. De couleur rouge et rose, ils sont ornés d’énormes fleurs brodées. Zinacatan est d’ailleurs spécialisé dans la culture des fleurs sous serres. Nuit à l’hôtel Diego de Mazariegos.
7

Jour 7 : Oaxaca – Tehuantepec 255km – 5h

Petit-déjeuner. Tule. El Tule forme l’un des rares villages où l’église demeure introuvable. Minuscule, elle disparaît derrière le feuillage d’un gigantesque ahuehuete (variété de cyprès), l’un des plus grands arbres du monde avec ses 40 m de hauteur. Son âge précis est inconnu. Les estimations vont de 1200 à 3000 ans. Mitla. Peu de lieux expriment de façon aussi éloquente la démarche symbolique des Espagnols, qui érigeaient leur lieu de culte à l’emplacement de sites sacrés préhispaniques. À Mitla, la superposition des civilisations s’incarne dans les dômes rouges de l’église de San Pablo Apostol coiffant victorieusement les palais précolombiens. Nuit à l’hôtel Calli.
8

Jour 8 : Tehuantepec – Tuxtla Gutierrez – San Cristobal 325km – 3h45 + 70km – 55min

Petit-déjeuner. Canyon del Sumidero. Le Rio Grijalva sinue au fond d’une gorge profonde encadrée de parois atteignant près de 1 000 m de hauteur. Parcours en lancha (barque) absolument superbe, les aigrettes tordent leur cou gracile, les singes araignées se balancent au cœur d’une végétation fantomatique agrippée aux parois et les rapaces planent au-dessus de votre tête. Nuit à l’hôtel Diego de Mazariegos.
9

Cristobal

Petit-déjeuner. San Cristobal de las Casas. Localité la plus agréable de la région avec son climat vivifiant et le cachet colonial de ses maisons colorées. Cette petite ville provinciale reste ancrée dans le monde indien traditionnel. À voir: La cathédrale, musée del Ambar, musée na Bolom, musée de la medicina Maya. Villages Tzotziles. La communauté de San Juan Chamula est réputée pour sa résistance acharnée aux autorités religieuses et laïques du Mexique. Fidèles aux coutumes de leurs ancêtres mayas, les villageois croient davantage aux pouvoirs de leur chaman qu’à ceux de l’évêque catholique. Les Tzotziles vouent un culte aux croix, non pas au Christ, mais à l’« arbre de vie » des anciens Mayas. Le village de San Lorenzo Zinacantan affirme sa résistance culturelle à travers les vêtements traditionnels – ponchos, huipiles et châles – que tissent les femmes. De couleur rouge et rose, ils sont ornés d’énormes fleurs brodées. Zinacatan est d’ailleurs spécialisé dans la culture des fleurs sous serres. Nuit à l’hôtel Diego de Mazariegos.
10

Jour 10 : San Cristobal – Palenque 195km – 5h30

Petit-déjeuner. Tonina. Perché à 900 m d’altitude, Tonina, « maison de pierre » en tzeltal, demeure relativement méconnue. Le site est dominé par une imposante acropole, l’une des pyramides les plus élevées de l’aire maya (57 m). Parvenu au sommet, vous y découvrirez le Templo del Espejo Humeante, le temple du Miroir fumant, point culminant de Tonina, ainsi qu’un panorama à couper le souffle sur la vallée. Misol Ha. Cette jolie piscine naturelle alimentée par une chute d’eau permet de fuir la moiteur de Palenque le temps d’une baignade. La grotte située derrière la cataracte est accessible par un sentier aménagé, mais attention, ça mouille ! Nuit à l’hôtel Chablis. Route délicate, beaucoup de ralentisseurs et de virages.
11

Jour 11 : Palenque – Campeche 355km – 4h30

Petit-déjeuner. Palenque. Ce site illustre le génie des bâtisseurs mayas, parvenus à dompter la pierre et la jungle. Dans cette forêt bruissante, qui la protège et la retient prisonnière, la vue de temples ensevelis vous procurera des émotions dignes de celles des premiers explorateurs. Palenque a été inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité en 1987. Campeche. Flâner dans les ruelles de Campeche donne l’impression d’arpenter la palette géante d’un aquarelliste. Les façades aux tons pastel de ses vieilles demeures baroques sont un régal pour les yeux. Plus de 1 600 façades ont retrouvé leur polychromie d’antan, et une partie des murailles de l’ancienne ville fortifiée a même été reconstruite ! Vous serez forcément séduit par l’atmosphère conviviale et reposante de cette cité ouverte sur la mer. À voir: Fuerte de San Miguel. Inspirée des principes de Vauban, l’architecture défensive du fort de San Miguel est un modèle du genre, de l’entrée à chicane aux échauguettes. La terrasse vous offrira la plus jolie vue sur Campeche et la côte. À l’intérieur, le passionnant Museo de la Cultura Maya. Nuit à l’hôtel Lopez.
12

Jour 12 : Campeche – Uxmal 162km – 2h00

Petit-déjeuner. Becal. Petit village réputé pour la fabrication des fameux chapeaux panamas. Vous trouverez de nombreux tisserands dans la pittoresque ville de l’état de Campeche qui fabriquent les chapeaux avec des fibres extraites de la palme de jipajapa. Uxmal. Ce fabuleux site, portant le nom de « trois fois construite », trouve son sens à la vue de la pyramide du Devin plusieurs fois surélevée. Les silhouettes de pierre apparaissent à l’horizon comme un mirage. Seuls les abords des monuments ont été dévêtus de l’inextricable jungle sèche qui s’étend à perte de vue, attirant dans ce solarium écrasé de chaleur, une colonie d’iguanes impavides. Nuit à l’hôtel Pickled Onion.
13

Jour 13 : Uxmal – Izamal 190km – 2h45

Petit-déjeuner. Marché de Oxkutzcab. Il est important d’arriver avant 11h à ce marché typique qui est un des plus importants du Yucatan. Cenotes Cuzama. Située à 40km de Mérida, la route des Cenotes de Cuzama constitue une excursion qui vous permettra de découvrir trois cenotes semi-ouverts à l’eau cristalline. Le parcours de 9 km se réalise dans un petit chariot tiré par une mule, appelé “truck”, qui donne à cette expédition un délicieux goût d’aventure. Les trois cenotes de Cuzama (Chelentún, Chak-Zinik et Bolom-Chojol) sont séparées d’environ 3km chacun. Nuit à l’hôtel Macanche.
14

Jour 14 : Izamal – Chichen Itza – Valladolid 71km – 1h00 + 52km – 40min

Petit-déjeuner. Izamal. Le charmant village colonial d’Izamal, a été construit à l’emplacement d’un grand centre religieux maya hérissé de cinq pyramides. Le monastère est réputé pour son gigantesque atrium, bordé d’un passage couvert ajouté au XVIIème siècle, et dont la rayonnante couleur ocre-jaune a été adoptée par presque tout le village. La ville est encore aujourd’hui un important centre de pèlerinage où l’on vient depuis l’époque coloniale vénérer la Vierge d’Izamal. Chichen Itza. Le plus impressionnant et le mieux préservé des sites du Yucatan. Chichen Itza a été la plus grande capitale de la zone maya entre 750 et 1200 après J.-C. Le site passionne par ses énigmes et ses mystères mais aussi par son fameux Castillo (Temple de Kukulcan) dont vous aviez peut-être rêvé en lisant Tintin et les Picaros ! Valladolid. La ville fut l’un des trois grands foyers de la culture espagnole dans le Yucatan. Vous flânerez sur sa place principale, devant sa cathédrale ou son couvent franciscain de San Bernardino entourée de la paisible atmosphère provinciale. La douce quiétude qui règne ici fait de cette ville coloniale une étape agréable. Nuit à l’hôtel La Aurora.
15

Jour 15 : Valladolid – Rio Lagartos 106km – 1h30

Petit-déjeuner. Ek-Balam. Site archéologique maya situé à 30 km au nord de la ville de Valladolid, à 2 kilomètres d’un village maya du même nom. En Yucatèque Ek’ Balam signifie «Jaguar noir». Ce site est peu fréquenté par les touristes mais reste un des plus beaux de la péninsule car il est probablement l’un des mieux conservé en raison de son histoire. Cenote Xcanche. Une vingtaine de minutes en VTT sur un joli petit chemin au milieu de la nature, vous transportera vers ce superbe cenote où les activités comme la tyrolienne, le rappel et la baignade vous feront passer un agréable moment, à proximité du site de Ek Balam. Nuit à l’hôtel Perico Marinero.
16

Jour 16 : Rio Lagartos – Chiquila – Holbox 170km – 2h30

Petit-déjeuner. Rio Lagartos. La péninsule de Rio Lagartos est située à 100 Km au nord de Valladolid. Rio Lagartos est aussi un petit village de pêcheurs de 4 000 habitants situé sur les rives d’un immense bras de mer, à l’entrée de la réserve du parc national Rio Lagartos d’une superficie de 47 000 hectares. C’est un vrai paradis pour les ornithologues en herbe, plus de 200 espèces d’oiseaux, cormorans, pélicans, ibis, échasses, hérons, ainsi que plusieurs sortes d’aigrettes. C’est également le lieu de refuge pour une des colonies de flamants roses la plus importante du Mexique. Chiquila. Petite ville, au nord de la péninsule du Yucatan, oú vous aborderez le ferry qui vous permettra de rejoindre l’île d’Holbox. Si vous avez une location de voiture, vous aurez la possibilité de la laisser chez des particuliers louant leur terrain comme parking (environ 90.00 pesos / jour). Fin des services de votre guide-chauffeur francophone privé. Nuit à l’hôtel Holbox Dream.
17-18

Jours 17 et 18 : ISLA HOLBOX

Petits-déjeuners. Journées libres. Isla Holbox. Ce coin de paradis planté entre ciel et mer fait partie de la réserve écologique Yum Balam. L’endroit demeure encore intact, avec son paisible village de pêcheurs et ses bicoques en bois aux tons pastel, ses routes en terre que parcourent uniquement des deux-roues ou des voiturettes de golf, ses colonies de flamants roses et de pélicans gris et ses immenses plages de sable blond. Possibilité de nager avec les requins baleines entre juin et septembre. Nuits à l’hôtel Holbox Dream.
19

Jour 19 : Holbox – Cancun – France

Petit-déjeuner. Transfert privé du port de Chiquila vers l’aéroport de Cancun. Ferry 30min + 145km – 2h15 de route environ.
20

Jour 20 : France

Arrivée le matin.

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note