Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
15 jours
Durée totale
14 nuits
Durée sur place
à partir de 2
Nombre de voyageurs

Prix par personne en chambre double    1 869 €
Base 6 personnes. Supplément : 2 à 5. Tarif dégressif : 7 à 12.
 Dates 
17 au 30 juin 2018 1 869 €
13 au 26 juillet 2018 1 969 €
07 au 20 septembre 2018 2 129 €

Le prix comprend :

  • Le Logement dans les  hôtels mentionnés ou similaires – 5 nuits à Erevan – 1 nuit à Goris – hôtel Mina ou similaire – 1 nuit à Sevan – hôtel Best Western Bohemian ou similaire – 4 nuits à Tbilissi – 1 nuit à Shéki – 2 nuits à Bakou
  • Le transport privé aéroport/aéroport selon programme
  • Les services d un guide francophone aéroport/aéroport selon programme
  • Les entrées et animation
  • La demi-pension
  • Le vol A/R Paris/Erevan/Bakou/Paris sur vol régulier avec ou sans escale
  • Les taxes aéroport
  • Un bagage en soute
  • Petit concert de chants liturgiques dans le monastère de Guéghard
  • Petite représentation de l’instrument musical national arménien
  • Rencontre avec des Moloques avec dégustation du thé
  • Visite de l’atelier d’un sculpteur de khachkar  (pierre tombale)
  • Montée en 4×4  pour Guergueti

Le prix ne comprend pas :

  • Assurance et visa
1

Jour 1

Arrivée à Erevan. Transfert à l’hôtel. Nuit à Erevan.
2

Jour 2 : Tour de ville

Petit-déjeuner. Visite de la ville d’Erevan qui est l’une des plus anciennes villes du monde, 29 ans plus âgée que Rome… C’est le berceau de l’ancienne civilisation urartéenne.  La journée commence par la visite du monument de la Mère de l’Arménie. Situé sur l’une des collines d’Erevan dans le parc de la Victoire, ce lieu présente un large panorama sur la ville. Le monument dispose d’un petit musée militaire et du tombeau du soldat inconnu. Direction ensuite vers le complexe Cascade, un beau monument dont l’escalier dessert cinq niveaux sur une colline dans le centre-ville où se trouve le Centre des Arts Cafesjian. Excursion dans le centre de la ville qui comprend l’Opéra, la place de la France, la rue historique Abovyan, l’avenue Nord, une avenue piétonne, le petit square Charles Aznavour avec  la belle fontaine Zodiac. Continuation vers la Place de la République, un élément principal du plan d’Erevan, projeté par l’architecte et urbaniste Alexandre Tamanian. Autrefois, la place portait le nom de Lénine. La place regroupe, dans une originalité à l’ensemble, les cinq bâtiments roses de tuf tels que les bâtiments gouvernementaux, la poste centrale et la grande horloge, la petite salle philarmonique, le Musée National d’Histoire Arménienne et la Galerie Nationale. Devant le musée, le petit bassin avec des jets d’eau attirent le soir les locaux et les touristes pour le spectacle des « fontaines dansantes ».  Continuation vers le  Mémorial Tsitsernakaberd (traduit de l’arménien « fort des hirondelles » dédié aux victimes du génocide de 1915), en conduisant par l’avenue Bagramyan en passant de jolis bâtiments du Parlement et de la Résidence présidentielle. Fin de la journée, visite du marché central où la générosité des marchands vous permettra de déguster des spécialités délicieuses qu’ils vendent et qui ne vous laisseront pas indifférents.  Option : ayez l’occasion d’explorer l’usine du célèbre brandy arménien avec l’opportunité de familiarisation avec l’histoire de l’usine, processus de la préparation du brandy et des types de raisins locaux, les salles d’expositions et des salles de stockages. Les visiteurs auront également la possibilité de déguster quelques types de brandy de différents âges. La petite boutique de l’usine sera disponible pour les achats. Nuit à Erevan.
3

Jour 3 : Echmiadzin - Zvartnots

Petit-déjeuner à l’hôtel. Visite de l’usine de tapis Megeryan. Possibilité de suivre un processus de fabrication artisanale des tapis fait-main. Petite excursion avec visite du musée ou les anciens tapis de différentes régions arméniennes sont gardés. Accompagnement à Etchmiadzin. C’est le centre spirituel et administratif de l’Eglise apostolique arménienne où se trouve le siège du catholicos (père de l’église) de tous les Arméniens. Visite de la cathédrale d’Etchmiadzin qui date du IVème siècle et qui a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. Tous les dimanches, vous avez la possibilité d’assister à la messe. Les Arméniens ont été les premiers à se convertir officiellement au christianisme en l’an 301. Durant des siècles la religion a été le moyen le plus important pour sauvegarder l’identité arménienne. Déjeuner dans les locaux d’un organisme de charité où vous allez visiter le petit musée consacré aux travaux des enfants (de la poterie, des tableaux, des tapis). Continuation vers les ruines du temple Zvartnots datant du VIIème siècle et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000.  Le temple de Zvartnots est un monument d’architecture exceptionnelle, l’un des bâtiments les plus beaux jamais construit en Arménie. Retour  à Erevan. Visite du marché Vernissage où l’on peut trouver des objets fait à main (ouvert seulement le samedi et le dimanche). Nuit à Erevan. Option : possible d’organiser un rendez-vous avec un peintre contemporain dans son atelier. Option : le soir, ayez l’occasion de visiter le club Jazz où vous aurez la chance de profiter d’ethno-jazz, une musique de combinaison exceptionnelle d’instruments.
4

Jour 4 : Garni - Guéghard

Petit-déjeuner. Départ vers le temple païen de Garni. En route, pause photo près de l’arc de Charents, d’où vous aurez la possibilité de capturer le panorama impressionnant avec le mont biblique Ararat. Garni est l’unique temple de la période préchrétienne sur le territoire d’Arménie. Il est consacré au Dieu du soleil Mithra et construit pendant le règne du Roi Trdat, en 77. Le temple est en style gréco-romain avec des piliers caractéristiques, conservé dans sa quasi-totalité. Il est situé au bord d’une gorge profonde. Le lieu est particulièrement connu pour ses colonnes basaltiques appelées « Symphonie des pierres ». Ce temple servait de résidence à la dynastie Arsacides. Visite des ruines du palais royal et des bains situés tout près du temple. Déjeuner dans la famille d’un artisan avec observation de la préparation du pain traditionnel arménien, le « lavache », cuit dans un four traditionnel en terre qu’on appelle le « tonir ». Dégustation du lavache tout chaud avec du fromage fait maison et des herbes. Pour le déjeuner, vous serez servis de plats faits maison. Tour vers le monastère de Guéghard creusé dans la roche datant des XIIème et XIIIème siècles. Son nom se traduit par « la lance sacrée » en l’honneur de la lance qui a servi à la crucifixion du corps du Christ qui y fut longtemps préservée. Cette pointe se trouve aujourd’hui dans le musée de la Cathédrale d’Etchmiadzin. Ce monastère, construit dans la roche d’une gorge de la rivière Azat, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un chef d’œuvre de l’architecture médiévale arménienne. Expérience spirituelle en Arménie : petit concert de chants liturgiques et populaires du Chœur dans l’une des chambres du monastère de Guéghard où il y a une acoustique exceptionnelle. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.
5

Jour 5 : Saghmossavank - Monument de l’alphabet arménien – Ashtarak - Oshakan

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ vers le complexe monastique de Saghmossavank  qui se trouve dans l’enceinte de la gorge de la rivière Kassakh. L’église principale de Zion (an 1215) a été construite sous le Prince Vaché Vachutian. Le dépôt de Saghmosavank, construit en 1255 ap. J.-C. sous le Prince Kurd Vachutian, se trouve sur le territoire du monastère. Beaucoup de khatchkars avec de riches ornements y sont conservés.  Visite du Monument original de l’alphabet arménien situé dans le village d’Artashavan. Il a été construit en 2005 par l’architecte Jim Torosyan en mémoire de la création des lettres arméniennes en 1600. Le monument représente les 39 lettres faites en tuf de taille humaine dispersées à côté des pierres volcaniques.  Déjeuner dans les  locaux. Départ vers Ochakane, une petite ville typiquement arménienne avec son mode de vie traditionnel par la ville d’Ashtarak. La curiosité d’Ochakane est l’église de Saint Mesrop Machtots où se trouvent les reliques du créateur de l’alphabet arménien. Mesrop Machtots a été canonisé au Vème siècle. Au début, une chapelle a été construite sur son tombeau et plus tard au XIXème siècle, un temple surgit à côté de l’école du Dimanche où les orphelins du Génocide de 1915 y trouvèrent abri.  Option : un spectacle de célébration d’une des fêtes folkloriques nationales arméniennes, «le Barekendan » sera accompagné par des danses folkloriques et des chansons par des enfants du village. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.
6

Jour 6 : Vallée de l’Ararat - Khor Virap - Cave vignicole Arénie - Noravank - Goris

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ vers la vallée de l’Ararat. Visite de l’église de Khor-Virap qui est l’endroit où Saint Grégoire l’illuminateur a été emprisonné pendant 13 ans sans nourriture pour avoir répandu le Christianisme. Khor Virap est une place sacrée dans la religion chrétienne. Depuis cet endroit, un fantastique panorama s’ouvre sur la majestueuse montagne biblique Ararat avec ses deux pics recouverts de neige éternelle… Les collines sur lesquelles est construite l’église de Khor-Virap était le site de l’ancienne capitale arménienne d’Artashat construite par le roi Artashesid 1, le fondateur de la dynastie des Artasecides. C’est l’une des rares villes antiques construite parle célèbre général Carthaginois Hannibal qui a trouvé refuge en Arménie après sa défaite dans la guerre contre Rome… Tout sur le musical national arménien, le Duduk (Tsiranapogh signifie Tsiran- abricot, pogh-trompette) : démonstration, explication  par le musicien sur l’ origine, la nature, le symbolisme de l’instrument national. Continuation de la route. Arrêt pour visiter une cave vinicole à « Areni » pour la  dégustation de vin. Récemment, à la suite des fouilles faites à Areni, on a découvert des pépins de raisin datant du Vème siècle avant J.C. permettant de constater que les Arméniens ont été parmi les premiers à s’occuper de viticulture. Continuation vers le monastère de Noravank (XIIIème siècle) où se trouve le mausolée des princes Orbélians. La route vers Noravank s’enfonce dans un canyon pittoresque entouré de hautes falaises. L’histoire du monastère est étroitement liée à l’œuvre de l’architecte et sculpteur éminent de l’Arménie médiévale, Momik. Départ vers le sud de l’Arménie, vers la ville de Goris remarquable pour son architecture unique, entourée par les hautes roches qui ressemblent à la forêt pétrifiée. Nuit à Goris.
7

Jour 7 : Goris - Monastère de Tatev - col de Sélim - le lac Sévan

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ vers le village de Halidzor. Montée par le  téléphérique «Ailes de Tatev», le plus long du monde, (inscrit dans le Livre Guinness des records) d’où une vue fantastique s’ouvre sur  la gorge de Vorotan. Tatev, l’un des monastères les plus beaux et des plus spectaculaires d’Arménie. Il a été construit entre les IXème et XIIIème siècles comme centre intellectuel arménien où habitaient des philosophes, des musiciens, des peintres, des calligraphes et des moines. Tatev était le centre religieux et politique de la province de Syunik. Au Xème siècle le monastère avait 1000 habitants. Déjeuner en cours des excursions. Route par le col de Sélim vers  le lac Sévan, l’une des merveilles d’Arménie, considéré comme « la perle arménienne ». C’est l’un des plus grands lacs de montagne de l’Eurasie situé à 2000m d’altitude. Le lac est entouré par les montagnes qui lui confèrent un panorama impressionnant. En route arrêt pour visiter  Selim Caravanserail. Visite du monastère de la presqu’île de Sevanavank (IXème siècle). Nuit à Sévan.
8

Jour 8 : Le lac Sévan - village Fioletovo - Dilijan – Vanadzor - Tbilissi

Petit-déjeuner. Direction le lac Sévan, l’une des merveilles d’Arménie, qui est considéré comme « la perle arménienne ». C’est l’un des plus grands lacs de montagne de l’Eurasie situé à 2000m d’altitude. Le lac est entouré par les montagnes qui lui confèrent un panorama impressionnant. Montée sur la péninsule. Visite du monastère de la presqu’île de Sevanavank (IXème siècle). Option : continuation de l’itinéraire en passant par le village des Moloques (Molokans), Fioletovo. C’est une communauté religieuse russe. Rencontre avec une famille pour découvrir leur style de vie unique. Dégustation de spécialités avec une tasse de thé fabriquée en « Samovar » (auto-ébullition, récipient métallique traditionnellement utilisé pour chauffer et faire bouillir l’eau). Changement de décor en prenant la route qui vous amène vers les montagnes et les gorges couvertes de riches forêts de Dilijan. Cette région est appelée « la petite Suisse » arménienne. Dilijan est rendue célèbre par de nombreux artistes arméniens dont des compositeurs et des cinéastes et aujourd’hui encore par l’école internationale récemment construite. Grace à ses conditions naturelles et climatiques, son air frais et ses sources d’eaux, Dilijan est unique. Elle est célèbre également pour ces monuments, tel que le monastère de Haghartsin. Situé dans un site pittoresque sous le couvert d’une forêt touffue, il regroupe des bâtiments monastiques et les églises de Saint Stépanos, Sainte Marie, Saint Grégoire et le fameux réfectoire. En apparaissant soudain, il laisse une impression magique sur le visiteur. Visite des ateliers des artisans où vous allez suivre leurs travaux.  Option : voyage au nord de l’Arménie vers un endroit magique de montagnes forestières et de canyons profonds en passant la ville de Vanadzor, troisième plus grande ville d’Arménie. Continuation de la journée à l’atelier de l’artisan de khachkar monsieur Bodgan Hovhanissian avec la participation de la fabrication de petits khachkars et de sculptures. Route vers la frontière. Passage des formalités. Continuation vers Tbilissi. Nuit à Tbilissi.
9

Jour 9 : Tour de ville

Petit-déjeuner à l’hôtel. Tbilissi (littéralement « Source chaude ») est la capitale et la plus grande ville de la Géorgie, située sur les rives de la rivière Mt’k’vari, fondée au Vème siècle par Vakhtang Gorgasali. Tbilissi est un centre industriel, social et culturel important de la Géorgie. Situé stratégiquement au carrefour entre l’Europe et l’Asie par  le long des routes historiques Route de la soie, Tbilissi a été un point de discorde entre de différentes puissances et des empires rivaux. L’histoire de la ville peut être vu par son architecture. Vous avez une variété des  sites impressionnantes dans la partie  vieille et moderne de la ville. Visite de l’ancienne ville de Tbilissi, de l’église Metekhi (du XIIème siècle). Prise du funiculaire pour arriver vers la forteresse Narikhale. Continuation vers Abanotubani, l’ancien quartier de Tbilissi, connue pour ses bains de soufre. Marche dans les petites rues telle que la rue de Sharden. Promenade par le « Pont de la Paix », un pont  piétonnier moderne en forme d’arc sur la rivière Koura et par l’artère principale de la ville, l’avenue Rustaveli. Nuit à Tbilissi.
10

Jour 10 : Mtskheta - Ananuri - Kazbegi

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ pour Mtskheta. Découverte de la ville : ancienne capitale et centre religieux de la Géorgie et ses lieux historiques : l’église de Jvari (VIème siècle) et la cathédrale de Svetitskhoveli (XIème siècle) où la tunique de Jésus Christ est enterrée. Les deux monuments Jvari et Svetitskhoveli sont inscrits dans la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO. Visite du château d’Ananuri, le siège des eristavis (Dukes) de Aragvi, une dynastie féodale qui a gouverné du XIIIème siècle. Ananuri est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007. Départ vers le village Kazbegui, en passant par le Col de Djvari (2395m), situé au pied du mont Kazbegue (5033 mètres). Visite d’une famille locale pour préparer le plat traditionnel « khinkali ». Montée en 4/4 pour visiter  l’église de la Trinité de Guergueti (XIVème siècle) d’où un panorama impressionnant s’ouvre sur les montagnes. Retour à Tbilissi.  Nuit à Tbilissi.
11

Jour 11 : Gori- Ouplistikhé

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ vers Gori, le cœur de la région de Kartli. C’est une ville royale construit par le grand roi-réformateur David le Constructeur au XIIème siècle. La ville est dominée par la forteresse médiévale de Goristsikhe. Gori est le lieu de naissance de Joseph Staline. Visite du petit musée impressionnant, qui dispose d’objets portant sur la vie et la carrière de Staline. Continuation vers la ville troglodytique Ouplistsikhé, la « cité de Dieu », l’un des plus anciens établissements humains du Caucase. La ville s’est développée dès le premier millénaire avant Jésus-Christ et a atteint son apogée de 600 avant JC à 337 après JC, date de la conversion au christianisme de la Géorgie. Retour à Tbilissi et nuit.
12

Jour 12 : Région de Kakheti - Sighnaghi – Bodbé- Frontière - Shéki

Petit-déjeuner à l’hôtel. Voyage vers la région de Kakheti réputée pour ses vins.  Continuation vers le monastère de Bodbé – avec une construction originale du IXème siècle qui a été fortement remanié au XVIIème siècle. Le monastère est actuellement un couvent et un lieu de pèlerinage en Géorgie. Route vers Sighnaghi – une ancienne ville, connue aussi sous le nom de « Ville d’Amour », avec ses anciennes rues pavées, ses balcons de style géorgien, ses murs défensifs autour de la forteresse, la vieille église et la magnifique vallée d’Alazani. Visite du musée-galerie de Niko Pirosmani. Continuation vers la frontière. Passage des formalités. Route vers Shéki. Nuit à Shéki.
13

Jour 13 : Shéki - Shemakha – Bakou

Petit-déjeuner à l’hôtel. Visite du Palais des Khans de Shéki, la vieille ville et le musée de l’artisanat. Continuation à Shemakha. Visite du mausolée de Yeddi Gumbez. Situé au pied de la forteresse de Gulistan avec ses magnifiques dômes sur les paysages silencieux et solitaires, il crée une atmosphère mystérieuse. Visite du mausolée de Diri Baba dont l’architecture s’inscrit harmonieusement dans ses environs pittoresques. C’est le chef-d’œuvre de l’école d’architecture de Shirvan. Départ à Bakou. Nuit à Bakou.
14

Jour 14 : Tour de ville Bakou

Petit-déjeuner à l’hôtel. Tour panoramique de Bakou. Située au bord de la mer Caspienne, sur la rive sud de la presqu’île de l’Apchéron. Le centre de la ville est composé de l’ancienne partie fortifiée d’Icheri Sheher. Visite du Palais des Shirvanshakhs, le symbole de la ville de Bakou, la Tour de la Vierge, le Karavansaray. Nuit à Bakou.
15

Jour 15

Transfert à l’aéroport. Départ.
armenia-armenie agence de voyages phileas frog paris 17
armenia-armenie agence de voyages phileas frog paris 17

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note