Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
21 jours
Durée totale
20 nuits
Durée sur place
À partir de 5
Nombre de voyageurs

La situation géographique exceptionnelle du Sultanat d’Oman devait faire de lui un acteur privilégié de l’Histoire. Il surveille par le Ras Mussadam l’entrée du Golfe et donc le débouché jadis vers la Mésopotamie et la Perse. Son ouverture sur l’océan Indien impétueux mais riche en poissons en fait un pays autant terrien que marin. Ses côtes rudes, parfois profondément découpées, offrent des abris aux bateaux qui cinglent vers l’Afrique, l’Inde ou l’Asie.
Séparé des autres pays de la péninsule arabique par le désert des déserts, le Rub al Khali, bordé par la mer, le Sultanat d’Oman offre des paysages d’une grande variété : montagnes escarpées, canyons profonds, étendues désertiques, côtes sauvages…
Depuis des siècles, le peuple omanais a su apprivoiser ce pays rude, maîtrisant l’eau pour développer une agriculture d’oasis. Conquérant des mers, à bord de ses boutres, il a de tout temps commercé avec l’Afrique et l’Asie. Cette union entre le pays et les hommes a forgé une culture unique et toujours vive.
Cette grande traversée de tout l’Oman en permet une découverte très complète et des plus riches. De la région du Dhofar à la péninsule du Mussandam, c’est toute l’Arabie Heureuse qui se raconte et nous séduit. Depuis la mer d’Oman, sur la route de l’encens, à travers le décor dunaire du Rub Al Khali, les montagnes de l’Hajjar jusqu’au Détroit d’Ormuz, lagunes, canyons, wadi, dunes et palmeraies se succèdent à l’infini…

Les points forts de ce voyage :

  • Une grande traversée de tout le pays, de la pointe du Dhofar à la péninsule du Mussandam
  • L’encadrement par un spécialiste de la destination
  • Des sites de bivouac magiques aux creux des dunes, en bordure de l’océan indien et en montagne
  • Une grande variété de paysages : montagnes, déserts, wadis, canyons, lagunes…
  • Une immersion dans les plus hautes dunes du Rub Al Khali, le « quart vide » de Wilfried Thesiger
  • Les forts, palmeraies, falajs et wadis de l’Hajjar occidental et les villages accrochés au flanc de la montagne
  • L’accueil chaleureux et la qualité des rencontres avec des populations qui ont su garder leurs traditions tout en s’adaptant à la modernité
  • La sécurité et l’ambiance sereine et agréable du pays
  • Mascate, une ville séduisante, vivante et harmonieuse, à dimension humaine
  • Les promenades dans les gorges verdoyantes, piscines naturelles et profonds canyons
  • L’ambiance de l’Orient, mélange de senteurs, couleurs, ses souks, ses habitants en costume traditionnel
  • Une climat très agréable l’hiver
  • La croisière en dhow dans les fjords du Mussandam, un paysage exceptionnel, de toute beauté et la faune marine
  • Le Dhofar : paysages vertigineux, histoires et légendes du monde de Saba
Prix par personne en chambre double  4 695 €
Base 5-8 personnes. Tarif dégressif : 9 à 12.
 Dates
25 janvier au 14 février 2018
01 février au 21 février 2018

 

 

 

 

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux et les taxes d’aéroport internationales
  • Les transferts en minibus et les déplacements en Toyota Land Cruiser climatisés
  • Le logement dans les hôtels mentionnés ou de catégorie similaire
  • La pension complète à l’exception des repas pris en vol
  • Les visites et excursions mentionnées au programme
  • Les services d’un chauffeur/guide francophone spécialiste de la destination et de chauffeurs/cuisiniers
  • Le matériel de camping (tentes, matelas, tables et chaises…)
  • L’eau minérale

Le prix ne comprend pas :

  • Les frais de visa : 20 Rials soit 48 € environ sur place
  • Les boissons
  • Les dépenses personnelles
  • Les pourboires
  • Les assurances « multirisques » (4% du prix du voyage) et «annulation» (2,5% du prix du voyage). À demander à l’inscription
1

Jour 1 : PARIS - MASCATE (Vol de nuit)

Envol pour Mascate dans la soirée. Nuit en vol.
2

Jour 2 : MASCATE - SALALAH (Vol intérieur)

Arrivée dans la matinée à Salalah. Le Dhofar est un massif montagneux unique en Arabie car arrosé trois mois par an par la mousson. Les « Jabalis » qui l’habitent ont pu, grâce à cette pluie généreuse, développer un élevage de vaches et de chameaux. Cette région aimée des Dieux est aussi productrice de myrrhe et d’encens, l’or vert des temps anciens, située au carrefour des terres orientales et africaines. Découverte de la ville et des souks (parfums, épices or et argent…). Selon le temps disponible, visite du musée de l’encens. Détente et repos à l’hôtel en bord de mer. Nuit au Samharam Tourist Hôtel avec piscine.
3

Jour 3 : SALALAH - COTE OUEST (ENV 2H DE ROUTE)

Départ pour la région côtière à l’ouest de Salalah. À Mughsayl, un accès est aménagé au pied des falaises qui, tombant à pic sur l’océan, offrent un spectacle surprenant. En effet, le phénomène naturel des « Blow Holes » se manifeste toujours, à intervalles plus ou moins réguliers…. Il n’est par rare aussi d’observer des tortues de mer ou des dauphins. La belle plage de sable blanc de Fizayah invite à la baignade. Les superbes falaises de craie blanche dominent la mer bleue turquoise. Nuit en bivouac sur la plage.
4

Jour 4 : SALALAH – DJEBEL QAMAR – RUB AL KHALI (ENV 4H de route)

Nous nous dirigeons aujourd’hui vers le spectaculaire désert du Rub Al Khali. Nous remontons à travers toute la région Ouest. Entre Muddy et Rakhyut, s’étendent de vastes plaines arides et pierreuses où pousse le « Boswalia Carteri », la meilleure qualité d’encens. Nous passons par le wadi Ayoon, petit canyon abritant de belles vasques. Arrivée en fin d’après-midi aux abords des grandes dunes du « désert des déserts » , le « quart vide » (elles peuvent atteindre plus de 100 mètres de hauteur). Nous bivouaquons au creux des dunes du Rub Al Khali durant trois nuits.
5-6

Jours 5 et 6 : RUB AL KHALI

Pendant ces deux jours, nous allons nous immerger dans ce désert mythique situé aux confins de l’Arabie Saoudite, du Yémen et du Sultanat d’Oman. Ce désert, la plus grande accumulation de sable de notre planète est aussi, l’un des moins connus. Il recouvre le quart de la superficie de l’Arabie, c’est à dire l’équivalent de la France, de la Belgique et des Pays-Bas réunis. Si vaste que les bédouins l’appellent eux-mêmes le « Quart Vide ». Jour après jour, notre découverte nous fera progresser sur le flanc de ces somptueux massifs dunaires. Peut-être rencontrerons-nous d’immenses troupeaux de chameaux, sous la conduite de leurs gardiens à la recherche de pâturages. Sur les pas de Wilfried Thesiger, premier explorateur de ces immensités, notre chemin serpente en longeant ces cordons de dunes dont la teinte de l’aube jusqu’au coucher du soleil varie du rouge au violet. Là, d’impressionnants espaces s’ouvrent alors devant nous. Nous nous arrêtons au pied de ces énormes massifs dunaires pour découvrir à l’issue d’une courte ascension un océan de dunes qui se perd à l’infini. Cette région est également remarquable pour les géodes qui, par milliers, tapissent le sol. Petites balades quotidiennes pour profiter pleinement du désert à pied.
7

Jour 7 : RUB AL KHALI - UBAR – SALALAH (ENV 4H de route )

Retour vers Salalah par Ubar ou Shisar, «l’Atlantis des sables » dont Lawrence d’Arabie rêvait. De cette ville de plus de 2.800 ans, des archéologues américains ont découvert les ruines d’une forteresse (un siècle avant Jésus-Christ) engloutie par un tremblement de terre. Cette ancienne étape sur la route des caravanes est en quelque sorte la porte du désert. Nous arrivons à Salalah dans l’après-midi. Dîner et nuit au Samharam Tourist Hôtel.
8

Jour 8 : SALALAH - KHOR RURI - MIRBAT - WADI DARBAT (ENV 3H de route)

Dès le matin, nous visitons le musée de la mer qui retrace une longue tradition omanaise de navigation et de pêche. Découverte de la côte orientale du Dhofar avec un premier arrêt au site archéologique de Khor Ruri qui était, il y a 2.000 ans, la ville prospère de Samburan et d’où partait le précieux encens vers la Méditerranée. Les ruines de la ville, encore seulement partiellement dégagées, surplombent une jolie baie coupée de la mer par une barre de sable. À Mirbat, plus à l’est, un cimetière islamique comporte également la tombe d’un saint musulman dominée par une petite mosquée blanche typique du Dhofar. Arrivés à Mirbat, nous visitons les vieilles maisons avec leur fenêtres si particulières et le petit port avant d’installer notre bivouac un peu plus loin en bord de mer.
9

WADI SHUWAYMIYAT - MADRAKAH (ENV 4H30 de route)

Se risquant au large de la côte vers les eaux riches de l’océan Indien, les pêcheurs, Bédouins ou immigrés du sous continent indien, remontent dans leurs filets thons, daurades, sardines, crustacés et même parfois des requins ! Locaux ou migrateurs, flamants roses, hérons, ibis, cormorans, aigrettes,cigognes, canards… Entre mer et lagunes, les oiseaux trouvent un écosystème des plus accueillants. Là comme ailleurs, les dauphins sont les amis de l’homme et jouent dans les vagues proches du rivage. Suivant la côte, de plus ou moins près, désert et roche sombre tranchent avec le sable fin et les écosystèmes presque luxuriants des lagons, où flore et faune profitent du moindre point d’eau même saumâtre. Les coquillages aussi créent des nuances douces au sable. Dîner et nuit en bivouac dans les environs de Ras Madrakah.
10

Jour 10 : MADRAKA - DUQUM - SUGAR DUNES - KHALUF (ENV 2H de route)

Le long de la côte, nous prenons le temps de rencontrer les pêcheurs ramenant à bord de leurs puissantes barques de belles prises (thons, requins, langoustes, gambas, sardines…). Ces bédouins pêcheurs vivent en famille dans les grands oueds proches de la côte, en élevant de grands troupeaux de chameaux et de chèvres. Les boutres, à plus forts tirant d’eau, restent au large mais constituent un superbe arrière plan à cette zone d’activité intense. Passage par Duqm, ville côtière en pleine transformation en vue de devenir le « Dubaï omanais ». Nous continuons par la plage vers les voluptueuses dunes blanches, dites « Sugar Dunes ». C’est un petit massif dunaire blotti entre le cap de Bintawt et le port de Khaluf et bordé par une belle plage où viennent se poser des milliers d’oiseaux. Le paysage semble irréel, des étendues de sable parfaitement blanc donnent une impression de marcher dans la neige. Les dunes s’étirent le long de l’océan indien et se jettent dans la mer. Nuit en Bivouac entre Al Khaluf et Film.
11

Jour 11 : RAS KUWAYS - WAHIBA (ENV 4H30 de route)

Nous traversons les étonnantes dunes pétrifiées de Al khuways avant de rejoindre le désert des Wahibas. L’arrivée au village de Qihayd, entre mer et paysage dunaire est superbe. Les dunes ocre des Wahibas laissent place progressivement à une steppe à la végétation rare constituée essentiellement de graminées. Nuit dans un beau camp aménagé et confortable dans les dunes (lits et salle de bain privative).
12

Jour 12 : WAHIBA - WADI BANI KHALED - SUR - FINS (ENV 3H30 de route)

Nous quittons le désert de Wahiba et rejoignons le Wadi Bani Khaled. Balade dans la palmeraie munis de chaussures pouvant aller dans l’eau et baignade dans le wadi et ses spectaculaires piscines naturelles aux eaux émeraudes. Nous continuons vers le nord jusqu’au petit port de Sur. Construit de part et d’autre d’une lagune, Sur présente un chantier de restauration de boutres traditionnels. Installations du bivouac dans la région de Fins.
13

Jour 13 : WADI TIWI - WADI SHAB - MASCATE (ENV 3H de route)

Départ dans la matinée pour atteindre le wadi Shab, superbe entaille dans la montagne creusée par l’érosion. Balade facile et pic nique sur place en profitant de la beauté des lieux. Route pour Mascate. Installation pour deux nuits au Muttrah hotel.
14

Jour 14 : MASCATE

Découverte de la ville en commençant par la visite de la Grande Mosquée du Sultan Qaboos puis en passant par le marché aux poissons et le palais du Sultan (de l’extérieur !) entouré de ses deux forts portugais datant du XVIème siècle. Dans l’après midi, visite du musée Bait Al Baranda, hébergé dans une magnifique demeure du XIXéme siècle et du musée Bait Al Zubair puis découverte des souks de Muttrah. Dîner dans un restaurant face au port. Nuit au Muttrah hotel.
15

Jour 15 : MASCATE - NAKHL - WADI BANI AWF - BILAD SAYT - QIYUT (ENV 3H de route)

Nous rejoignons le fort de Nakhal que nous visitons. Par une belle piste de haute montagne, nous atteignons le village de Bilad Sayt au pied de belles cultures en terrasse. Petite balade à pied autour du village, au coeur du wadi Bani Awf. Nous avons le temps de flâner dans le wadi à travers les champs irrigués, les sentiers de chèvres à flanc de montagne, les profonds canyons et sommets déchiquetés. Nous sommes dans les lieux probablement parmi les plus beaux du Sultanat d’Oman. Après avoir passé le col de Birkat Sharaf, nous installons notre bivouac non loin du petit village de Qiyut.
16

Jour 16 : QIYUT - NIZWA- BIRKAT AL MAUZ - MISFAT -DJEBEL SHAMS (ENV 2H de route)

Découverte de la ville, les souks, la citadelle et le musée. Nizwa est l’une des plus belles villes du Sultanat qui partage les eaux du wadi Kalbu. Sa magnifique palmeraie, irriguée par d’anciens falajs est probablement la plus vaste du pays et son souk l’un des plus actifs. La ville est dominée par une énorme tour de plus de 40 mètres de haut, magnifiquement restaurée. Elle était le palais du Sultan Bin Saïd, vainqueur des Portugais. Le marché aux bestiaux de Nizwa se tient tous les vendredi matin. C’est le théâtre d’une vente aux enchères très amusante qui rassemble les populations de la région. Route pour l’ancien village en pisé de Birkat Al Mauz, niché au cœur d’une immense palmeraie. Nervurée d’impressionnants canyons creusés par l’érosion, la puissante barrière du djebel Akhdar (3.000 m) présente des paysages superbes où la violence sauvage des chaos volcaniques taillés en dolomite alterne avec la douceur sereine des petites oasis. L’eau est partout présente, grâce au système des falajs. La région du djebel Akhdar constitue l’un des points forts du voyage. Dîner et nuit en bivouac au cœur du Djebel Shams.
17

Jour 17

Nous commençons la journée par une route de montagne où nous parcourons des paysages impressionnants au bord du « grand canyon ». El Hamra, ville de montagne dont les hautes maisons s’accrochent aux escarpements et forment avec les pans de rochers et les dalles lisses, un ensemble d’une parfaite harmonie. Nous partons vers le fort de Jabrin, joyau de l’architecture omanaise. Installation de notre bivouac près de Yankul.
18

Jour 18 : YANKUL - TOMBES DE BAT - IBRI - AL AIN - SHARJAH (ENV 4H de route)

Après avoir contourné le Jebel Al Kawr au sud du Jebel Shams, découverte successivement de la nécropole de Al Ayn puis de celle de Bat, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce sont des tombes préhistoriques datant du IVeme millénaire avant JC en forme de nid d’abeille. Continuation jusqu’à la frontière du premier Émirat que nous allons traverser, Al Ain aussi appelé « la ville jardin ». Visite du palais Sheikh Zayed transformé en musée. Nous continuons notre remontée pour rejoindre Sharjah afin d’y passer la nuit à l’hôtel.
19

Jour 19 : SHARJAH - KHASAB - DJEBEL HARIM (ENV 2H30 de route)

Nous reprenons notre route plein nord pour rejoindre la mer à Ras Al Khaymah, le dernier des Émirats que nous traversons avant de rentrer à nouveau sur le territoire omanais. La péninsule du Musandam, borde le très stratégique détroit d’Ormuz. Le pays, reconnu pour ses qualités diplomatiques et sa stabilité, contrôle le détroit séparant la péninsule arabique de l’Iran. Avant d’arriver à Khasab découverte des pétroglyphes dans le wadi Qadah. Expédition en 4×4 dans le Djebel Harim. Une route à flanc de montagne offre des paysages étonnants : canyons, oasis, forêt d’acacia, villages isolés et une vue imprenable sur les fjords en contrebas… Installation pour deux nuits à l’hôtel Khasab***.
20

Jour 20 : MUSANDAM

La péninsule de Musandam relie civilisations et lieux-clefs de l’antiquité à nos jours. Face à l’Iran si proche, c’est bel et bien cette curieuse avancée dans le golfe dit tantôt persique, tantôt arabique, qui est le trait d’union entre mondes arabe et perse, « contrôlant » le détroit d’Ormuz, extraordinaire point stratégique de tous temps. Jadis existait un royaume d’Ormuz, il se trouvait sur la rive orientale du détroit. Aujourd’hui survit cette péninsule coupée de sa métropole mais qui en constitue également l’un des atouts les plus importants. Départ pour les fjords de Musandam à bord d’un boutre traditionnel omanais. La région est ainsi surnommée la Norvège d’Oman. Les eaux cristallines contrastent avec les falaises blanches de calcaire. Le boutre poursuit sa navigation à travers un paysage sauvage de toute beauté. Découverte des petits villages de pêcheurs, accessibles uniquement par la mer. Navigation dans les fjords d’une beauté exceptionnelle. Possibilité d’apercevoir des dauphins, tortues de mer, nombreux oiseaux, barques colorées des pêcheurs… Arrêts pour la baignade et le snorkling. Dîner et nuit à l’hôtel Khasab***.
21

Jour 21 : KHASSAB - VIA DUBAI OU MASCATE - PARIS

Transfert matinal à l’aéroport pour le vol vers la France ; arrivée en fin de journée en France
En option : nuit en petit déjeuner à Dubaï et visite du vieux Dubaï. Visite de la vieille ville, le
quartier de Bastakyia aux vieilles demeures restaurées et hérissées de tours à vent. Ces habitations sont un témoignage unique d’une architecture arabe mal connue. Visite des souks de Deira et de Dubaï Creek… Depuis des lustres, ces bateaux en bois traditionnels accostent jour et nuit sur le quai situé près du pont Al-Maktoum… Chaque jour, des marchandises sont déchargées, d’autres chargées, et les bateaux repartent pour l’Inde, les pays du Golfe et l’Afrique de l’Est. Possibilité de faire une visite panoramique du Dubaï moderne.
desert oman agence de voyages phileas frog paris 17

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note