Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
15 jours
Durée totale
14 nuits
Durée sur place
1

Jour 1 : Arrivée à Erevan. Transfert à l'aéroport

2

Jour 2 : Tour de ville

Petit-déjeuner. Visite de la ville d’Erevan qui est l’une des plus anciennes villes du monde, 29 ans plus âgée que Rome… C’est le berceau de l’ancienne civilisation urartéenne. La journée commence par la visite du monument de la Mère de l’Arménie. Situé sur l’une des collines d’Erevan dans le parc de la Victoire, ce lieu présente un large panorama sur la ville. Le monument dispose d’un petit musée militaire et du tombeau du soldat inconnu. Direction ensuite vers le complexe Cascade, un beau monument dont l’escalier dessert cinq niveaux sur une colline dans le centre-ville où se trouve le Centre des Arts Cafesjian. Marche à pied vers l’Opéra et par l’avenue Nord, une avenue piétonne qui débouche sur la Place de la République, un élément principal du plan d’Erevan projeté par l’architecte et urbaniste Alexandre Tamanian. Autrefois, la place portait le nom de Lénine. La place regroupe, dans une originalité à l’ensemble, les cinq bâtiments roses de tuf tels que les bâtiments gouvernementaux, la poste centrale et la grande horloge, la petite salle philharmonique, le Musée National d’Histoire Arménienne et la Galerie Nationale. Visite du musée qui dispose d’une collection riche d’objets préhistoriques arméniens. Devant le musée, le petit bassin avec des jets d’eau attire le soir les locaux et les touristes pour le spectacle des « fontaines dansantes ». Arrêt dans un restaurant local pour le déjeuner avec un large choix de cuisine traditionnelle. Visite du marché central où la générosité des marchands vous permettra de déguster des spécialités délicieuses qu’ils vendent et qui ne vous laisseront pas indifférents. Option : dans un atelier photo, cession en costumes traditionnels de différentes régions de l’Arménie historique. Nuit à Erevan.
3

Jour 3 : usine de tapis - Echmiadzin - Zvartnots - organisation de charité - Vernissage

Petit-déjeuner. Visite de l’usine de tapis. Possibilité d’observer la fabrication artisanale des tapis fait-mains. Petite excursion avec visite du musée où les anciens tapis de différentes régions arméniennes sont gardés. Visite du marché Vernissage où l’on peut trouver des objets fait à la main (ouvert seulement le samedi et le dimanche). Accompagnement à Etchmiadzin, le centre spirituel et administratif de l’Eglise apostolique arménienne où se trouve le siège du catholicos, le père de l’église de tous les Arméniens. Déjeuner dans les locaux d’un organisme de charité où vous allez visiter le petit musée consacré aux travaux des enfants (de la poterie, des tableaux, des tapis). Visite de la cathédrale d’Etchmiadzin qui date du IVème siècle et qui a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2000. Tous les dimanches, vous avez la possibilité d’assister à la messe. Les Arméniens ont été les premiers à se convertir officiellement au christianisme en l’an 301. Durant des siècles, la religion a été le moyen le plus important pour sauvegarder l’identité arménienne. Continuation vers les ruines du temple de Zvartnots datant du VIIème siècle et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. Le temple de Zvartnots est un monument d’architecture exceptionnelle, l’un des bâtiments les plus beaux jamais construit en Arménie. Retour à Erevan. Possibilité d’organiser un rendez-vous avec un peintre contemporain dans son atelier. Nuit à Erevan.
4

Jour 4 : la vallée de l’Ararat - Khor Virap - Noravank - cave vinicole d’Aréni - Egheghnadzor

Petit-déjeuner. Départ vers la vallée de l’Ararat. Visite de l’église de Khor-Virap qui est l’endroit où Saint Grégoire l’illuminateur a été emprisonné pendant 13 ans sans nourriture pour avoir répandu le Christianisme. Khor Virap est une place sacrée dans la religion chrétienne. Depuis cet endroit, un fantastique panorama s’ouvre sur la majestueuse montagne biblique Ararat avec ses deux pics recouverts de neige éternelle… Petite représentation musicale avec l’instrument national arménien, le Duduk avec le panorama de la montagne d’Ararat en arrière-plan. Après, le musicien local va décrire l’origine, la nature, le symbolisme de l’instrument national. Continuation et arrêt pour visiter une cave vinicole à ‘’Areni’’ et dégustation de vin. Récemment, à la suite des fouilles faites à Areni, on a découvert des pépins de raisin datant du Vème siècle avant J.C. permettant de constater que les Arméniens ont été parmi les premiers à s’occuper de viticulture. Déjeuner dans un restaurant local avec un fantastique panorama sur des falaises rouges. Continuation vers le monastère de Noravank (XIIIème siècle) où se trouve le mausolée des princes Orbélians. La route vers Noravank s’enfonce dans un canyon pittoresque entouré de hautes falaises. L’histoire du monastère est étroitement liée à l’œuvre de l’architecte et sculpteur éminent de l’Arménie médiévale, Momik. Départ à Egheghnadzor. Visite dans une famille charmante d’une généreuse hospitalité. Le propriétaire monsieur Armen produit des vins de qualités. Le soir, lors du dîner, dégustation des vins au tour d’une bonne table très abondante de spécialités de la région faites maison par sa femme. Nuit chez eux dans les chambres confortables.
5

Jour 5 : Egheghnadzor - Karahunj - Tatev monastère - rencontre avec des villageois dans le village Tandzatap - rencontre avec l’artisant de trekh - Halidzor

Petit-déjeuner. Route vers Zorats Karer, connu aussi sous le nom de Karahunge, l’ancien observatoire datant du Vème siècle avant J.C., plus ancien que Stonehenge en Angleterre. Départ vers le village de Halidzor. Vous emprunterez le téléphérique « les Ailes de Tatev », le plus long du monde, (inscrit au livre Guinness des records) d’où une vue fantastique s’ouvre sur la gorge de Vorotan. Tatev est l’un des monastères des plus beaux et des plus spectaculaires d’Arménie. Après la visite du monastère, départ en voiture décapotable soviétique Gaz vers le petit village discret de Tandzatap dont l’histoire remonte à la période médiévale. Le village est situé le long de la gorge de Vorotan. C’est de ce point que vous pouvez admirer et apprécier la vraie grandeur du site de Tatev. Accueil par une famille locale pour partager une tasse de thé. Dans le village de Tatev, rencontre avec l’artisan de « trekh’’ (chaussure de montagne de cuir – brogue traditionnel ), monsieur Armen vous montrera le processus de la fabrication artisanale des chaussures qui sont encore utilisées avec le costume traditionnel malgré son histoire de plus de 5500 années. Le trekh le plus ancien a été découvert par les archéologues dans la caverne d’Aréni en 2007. Nuit dans un endroit très spécial dans le village d’Halidzor dans un eco-resort. Les touristes auront une occasion unique d’être logés dans les chambres faites dans un grand tonneau avec une vue sur le canyon. En juin, un Festival de tonte de moutons se passe dans ce village.
6

Jour 6 : Halidzor - village de Shinuhayr- Goris - rencontre avec des femmes du village - Goris

Petit-déjeuner. Direction le village de Shinuhayr, où vous aurez l’occasion de rencontrer les femmes locales pour partager avec elles une expérience de vie rurale traditionnelle telle que le lavage de la laine, le filage par les méthodes traditionnelles, le processus de fabrication de tapis, la fabrication des chaussettes de laine faites main. Continuation vers la ville de Goris, remarquable pour son architecture unique, entourée par les hautes roches qui ressemblent à une forêt pétrifiée. Visite de « Goris Crochet » une organisation qui fournit des emplois aux femmes de la région, en particulier la fabrication artisanale des articles crochetés à la main (sacs décorés par des fruits et légumes arméniens, petits animaux, etc.). Rencontre avec les représentants de l’organisation, partage de l’expérience locale. Nuit à Goris.
7

Jour 7 : Goris - col de Sélim - les khachkars arméniens - village Qavar - rencontre avec des locaux - village Tshkalovka

Route par le col de Sélim. Arrêt près du village de Noraduz. Situé près du lac Sevan, c’est un site exceptionnel de tombes médiévales, un ancien cimetière comptant plusieurs centaines de khatchkars, dont la représentation de l’art chrétien arménien unique par son style n’a pas d’autre équivalent dans le monde. Route vers le village de Qavar (Gavar), visite d’une famille locale, où l’on peut prendre part aux différents processus traditionnels tels que la fabrication de la couverture en laine, le lavage de tapis… Vous aurez également l’occasion de participer à la représentation de la célébration d’une des traditions folkloriques anciennes, « le Mitching » (qui ressemble à la fête française de la galette des Rois). Ce jour-là, les femmes des familles préparent « le Baghardg de Mitching » (pain sans levain) dans lequel on met une pièce de monnaie. La partie la plus intéressante de la cérémonie est quand on coupe le pain et le partage entre tous les membres de la famille. L’aîné de la famille met le pain sur le dos du plus jeune membre de la famille et celui-ci décide à qui chaque morceau doit aller. Celui qui la trouve dans sa part reçoit la promesse que l’année qui arrive lui sera favorable. Si le couteau touche la pièce en coupant toute la famille aura une année favorable. Conduite vers le village de Tshkalovka. Nuit dans une maison d’hôte à Tshkalovka.
8

Jour 8 : Tshkalovka - Sevan - la vallée de Guétik - Dilijan

Petit-déjeuner. Direction le lac Sévan, l’une des merveilles d’Arménie, qui est considéré comme « la perle arménienne ». C’est l’un des plus grands lacs de montagne d’Eurasie situé à 2000m d’altitude. Le lac est entouré par les montagnes qui lui confèrent un panorama impressionnant. Montée sur la péninsule. Visite du monastère de la presqu’île Sevanavank (IXème siècle). Départ vers la vallée de Guétik, rencontre avec des locaux. Participation à la vie des locaux : préparation de spécialités culinaires telles que les fromages faits maison par des méthodes anciennes dont un pressé dans un plat d’argile et enterré dans le sol, préparation d’un des desserts populaires : le pokhindz. Possibilité d’organiser une visite chez un apiculteur et d’observer la préparation du miel avec une dégustation (en saison). Déjeuner chez les locaux avec des produits bios. Changement de décor en prenant la route qui vous amène vers les montagnes et les gorges couvertes de riches forêts de Dilijan. Cette région est appelée « la petite Suisse» arménienne. Dilijan est rendue célèbre par de nombreux artistes arméniens dont des compositeurs et des cinéastes et aujourd’hui encore par l’école internationale récemment construite. Grace à ses conditions naturelles et climatiques, son air frais et ses sources d’eaux, Dilijan est unique. Nuit à Dilijan.
9

Jour 9 : Dilijan - Goshavank - randonnée vers Parz lac

Petit-déjeuner. Visite d’ateliers des artisans où vous allez suivre leurs travaux. Départ pour le lac Parz (Claire). Petit lac verdoyant, entouré de forêts d’arbres plantureux. Randonnée avec l’accompagnateur local à partir du monastère vers le lac Parz (Claire). Jolis passages de forêt. De la forêt touffue, un plateau s’ouvre sur Goshavank, l’un des centres médiévaux spirituels et culturels. Le monastère a été fondé par la célèbre figure médiévale spirituelle, le juriste et le fabuliste Mkhitar Goch sur le site de l’ancien monastère de Getik, qui a complètement été détruit par le tremblement de terre de 1186. Une attention particulière à Goshavank pour la pierre sculptée, qui est un monument rare et qui appartient à la série « des khachkars brodés »(pierre à croix). Durée de la marche 4 heures, distance 8 km, altitude 1200-1500 m, dénivelé M550, dénivelé D650, difficulté technique : moyen, période : avril- novembre.
10

Jour 10 : Dilijan - Fioletovo- le village des Moloques - Vanadzor - monastère medieval de Haghpat

Petit-déjeuner. Continuation de l’itinéraire en passant par le village des Moloques (Molokans), Fioletovo. C’est une communauté religieuse russe. Rencontre avec une famille pour découvrir leur style de vie unique. Dégustation de spécialités avec une tasse de thé fabriquée en « Samovar » (auto-ébullition, récipient métallique traditionnellement utilisé pour chauffer et faire bouillir l’eau). Voyage au nord de l’Arménie vers un endroit magique de montagnes forestières et de canyons profonds en passant la ville de Vanadzor, 3ème grande ville d’Arménie. Visite du Musée des beaux-arts. Continuation de la journée à l’atelier de l’artisan de khachkar, monsieur Bodgan Hovhanissian, avec la participation de la fabrication de petits khachkars et de sculptures. Visite du monastère d’Haghpat l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture arménienne médiévale. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Les moines du monastère y étudiaient la science, la théologie, la peinture et les livres copiés à la main. Des centaines de manuscrits, y compris l’Évangile de Haghpate, ont été copiés ici. Nuit au village de Haghpat.
11

Jour 11 : Haghpat - Akhtala - centre Nurik - Lori Berd - Stepanavan

Petit-déjeuner. Direction village Sanahin. Visite du musée d’aviation des frères Mikoyan qui ont connu un parcours exceptionnel par la création de l’avion de chasse le MIG 21 et ont laissé leur trace dans le développement de l’union soviétique. Continuation vers Akhtala, le monastère construit au XIIIème siècle, remarquable pour ses fresques bien préservées sur les murs intérieurs. Dans la cour du monastère, rencontre avec des locaux autour d’une table pour la préparation et la présentation du symbolisme de poupée arménienne « Nouri ». Lors d’un atelier, des chants typiques seront présentés avec votre participation. Le déjeuner sera pris dans le centre de développement durable de la région « Nourik »’ avec la dégustation des spécialités locales faites par des femmes du village. Option : possibilité de prendre part au master class culinaire. Route vers Stepanavan. En route, arrêt pour visiter les ruines de Lori Berd (forteresse), le centre du royaume de Lori au Xème -XIIème siècle. La forteresse était entourée par un mur de forteresse grandiose, qui est bien conservé de nos jours. La Forteresse Lori occupe près de 35 hectares ; sur son territoire il y a : une forteresse, une ville et un cimetière. Une partie intéressante de Lori berd est le complexe de bains presque entièrement préservé : bains, piscines, système de chauffage avec des tuyaux d’argile pour l’eau froide et chaude, ainsi que d’énormes réservoirs. Nuit dans un éco resort à Stepanavan.
12

Jour 12 : Stepanavan- Gumri - Erevan

Petit-déjeuner. Continuation du voyage vers Gumri, la deuxième ville d’Arménie par sa taille. Le tour de ville va commencer par la place de Vardanants vers la partie historique de la ville. Le quartier historique de Kumayri avec plus de 1000 bâtiments datant de la seconde moitié du XIXème siècle, avec une authentique architecture urbaine. Construit en tuf noir, il comporte le style « Belle Époque’’ qui symbolise cette ville des artisans et des marchands. Visite du musée de l’Architecture Nationale et de la Vie Urbaine de Gumri. Le musée se trouve dans la maison de la famille Dzitoghtcontc construit en 1872 et c’est la raison de son nom. Visite de la brasserie locale « Old Alexandrapol ». Excursion autour de la brasserie, possibilité de regarder le processus de production et à la fin de la visite, dans l’ancienne cave, dégustation de la bière. Continuation et arrêt pour la visite de l’Atelier en fer forgé de la famille Papoyan. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.
13

Jour 13 : Garni - Guéghard

Petit-déjeuner. Départ vers le temple païen de Garni. En route, pause photo près de l’arc de Charents, d’où vous aurez la possibilité de capturer le panorama impressionnant avec le mont biblique Ararat. Garni est l’unique temple de la période préchrétienne sur le territoire d’Arménie. Il est consacré au Dieu du soleil Mithra et construit pendant le règne du Roi Trdat, en 77. Le temple est en style gréco-romain avec des piliers caractéristiques, conservé dans sa quasi-totalité. Il est situé au bord d’une gorge profonde. Le lieu est particulièrement connu pour ses colonnes basaltiques appelées « Symphonie des pierres ». Ce temple servait de résidence à la dynastie Arsacides. Visite des ruines du palais royal et des bains situés tout près du temple. Expérience authentique dans la famille d’un artisan avec observation de la préparation du pain traditionnel arménien, le « lavach », cuit dans un four traditionnel en terre qu’on appelle le « tonir ». Dégustation du lavach tout chaud avec du fromage fait maison et des herbes. Pour le déjeuner, vous serez servis de plats faits maison. Tour vers le monastère de Guéghard creusé dans la roche datant des XIIème et XIIIème siècles. Son nom se traduit par « la lance sacrée » en l’honneur de la lance qui a servi à la crucifixion du corps du Christ qui y fut longtemps préservée. Cette pointe se trouve aujourd’hui dans le musée de la Cathédrale d’Etchmiadzin. Ce monastère, construit dans la roche d’une gorge de la rivière Azat, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un chef-d’œuvre de l’architecture médiévale arménienne. Expérience spirituelle en Arménie : petit concert des chants liturgiques et populaires du Chœur dans l’une des chambres du monastère de Guéghard où il y a une acoustique exceptionnelle. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.
14

Jour 14 : la bio-ferme cosmétique Nairian - le village Ochakan - cours de la langue Arménienne

Petit-déjeuner. Voyage au village d’Ara, situé sur la pente du Mont Ara, visite de la bio-ferme cosmétique « Nairian », la première entreprise arménienne qui produit des cosmétiques naturels de première qualité composés d’herbes médicinales naturelles et de fleurs cultivées et récoltées dans les montagnes d’Arménie. La visite couvre l’ensemble du processus de production : la visite commence par une promenade dans le jardin des herbes médicinales et des fleurs, suivi de l’observation du processus de la distillation des huiles essentielles. L’excursion se termine par une visite au laboratoire où les spécialistes présenteront le processus de la formulation des cosmétiques et d’emballage. Déjeuner sur la terrasse de la ferme avec des plats biologiques du village. Départ vers Ochakane, une petite ville typiquement arménienne avec son mode de vie traditionnel en passant par la ville d’Ashtarak. La curiosité d’Ochakane est l’église de Saint Mesrop Machtots où se trouvent les reliques du créateur de l’alphabet arménien. Mesrop Machtots a été canonisé au Vème siècle. Au début, une chapelle a été construite sur son tombeau et plus tard, au XIXème siècle, un temple surgit à côté de l’école du Dimanche où les orphelins du Génocide de 1915 y trouvèrent abri. Près de l’église, dans un petit jardin, les statues des 39 lettres de l’alphabet arménien sont dressées. Vous aurez un petit cours là-bas pour apprendre à écrire et à prononcer votre nom en arménien. Photos près de l’initiale de votre nom. Un spectacle de célébration d’une des fêtes folkloriques nationales arméniennes, « le Barekendan », sera accompagné par des danses folkloriques et des chansons par des enfants du village. Une autre option est la petite présentation de la cérémonie du mariage arménien traditionnel ainsi que la présentation des costumes nationaux (taraz) de mariage avec l’explication de la signification de ceux-ci. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.
15

Jour 15 : Transfert à l’aéroport. Départ

armenia-armenie agence de voyages phileas frog paris 17
voiture arménie agence de voyages phileas frog paris 17
paysage arménie agence de voyages phileas frog paris 17

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note