Circuit en petit groupe accompagné
Type de voyage
17 jours
Durée totale
16 jours
Durée sur place
À partir de 4
Nombre de voyageurs

Grand circuit dans le Nord-Est algérien avec la traversée des hauts-plateaux de la barrière montagneuse des Aurès, un passage aux balcons de Rhoufi, taillés dans la roche en cascades. Séjour dans les oasis du Sud-Est et Ghardaïa, patrimoine de l’Humanité. Visite des sites romains majeurs, tels que Djemila, Timgad, Hippone et Tiddis, sans oublier Tipasa, si cher au coeur d’Albert Camus.

Points forts :
• Les gorges encaissées d’El Kantara et celles de Kherrata
• Les sites romains de Djemila, Timgad, Hippone, Tiddis et Tipasa (UNESCO)
• La vallée du M’Zab et ses sites classés par l’UNESCO
• Les magnifiques gorges de la région des Aurès
• La capitale Alger et sa Kasbah (UNESCO)
• L’architecture exceptionnelle de Ghardaia et El Oued
• Constantine, véritable nid d’aigle surplombant des gorges vertigineuses

 

Prix par personne en chambre double  3 795 €
Base 4 à 8 personnes.
 Dates
22 mars au 06 avril 2019
26 avril au 11 mai 2019
27 septembre au 12 octobre 2019

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux sur une compagnie régulière
  • Le vol intérieur Ghardaia /Alger sur la compagnie aérienne Air Algérie
  • Les taxes d’aéroport
  • L’accueil et les transferts aux aéroports par notre équipe locale
  • Les services d’un guide-accompagnateur local francophone
  • Les services de guides locaux francophones sur certains sites et pour les visites de certains musées
  • Le transport sur place
  • Les repas et l’hébergement comme mentionnés dans le programme
  • L’eau minérale fournie pendant les repas
  • Les entrées sur les sites et musées

Le prix ne comprend pas :

  • Les frais de visa (85 € euros par personne et par visa – montant sujet à modification)
  • Les boissons d’agrément
  • Les dépenses personnelles
  • Les pourboires
  • Les assurances « multirisques » (+ 4 %) ou « annulation » seule (+ 2,5 %)

1

Jour 1 : VOL DEPART - ALGER - TIZI OUZOU (100 km)

Envol pour Alger. Arrivée en début d’après-midi. Accueil par votre guide et transfert par la route pour Tizi Ouzou dont le nom, en kabyle, signifie « col des genêts ». En fonction du temps disponible, découverte à pied de la ville qui s’adosse à une colline boisée. Installation à l’hôtel Les Trois Roses (ex-Concorde 3*). Dîner et nuit.

2

Jour 2 : TIZI OUZOU - BEJAIA (122 km)

Rapide tour de ville de Tizi Ouzou qui est une cité relativement récente, dont le vieux quartier se réduit à quelques maisons basses le long de l’artère principale et la mosquée entourée d’un péristyle aux arcades joliment décorées de reliefs blancs et noirs. Même si la ville a peu d’attraits touristiques, elle n’en demeure pas moins le chef-lieu de la préfecture de la Grande Kabylie –ou Kabylie des montagnes, où le style colonial est dominant et que l’on peut retrouver dans ses bâtiments officiels, la mairie, le palais de justice, la poste … Vous prenez ensuite la route de Bejaïa en passant par Azzazga, la forêt d’Akfadou, Yakouren, le col d’Adekar (950 m. alt.) et le parc national du Djurdjura. Après ce dernier la route redescend vers la vallée de la Soummam jusqu’à Bejaïa où vous arrivez en fin de matinée pour déjeuner. Béjaïa est une ville côtière –la plus grande de Kabylie par sa population. Son port de plaisance, sa corniche, son environnement naturel (parc national de Gouraya) en font une halte plaisante. Découverte de la ville et de ses monuments, dont les restes de l’enceinte fortifiée de la Porte Fouka (Bab El Fouka), construite entre 1067 et 1071. Il ne reste plus que deux tourelles toujours visibles d’où les sentinelles pouvaient surveiller les arrivants ; la Porte de la mer (Bab El Bahr) permettait l’accès à la ville par la mer ; le fort Moussa (Barral, fort espagnol du 16 siècle. Installation à l’hôtel du Nord (3*). Dîner et nuit.

3

Jour 3 : BEJAIA - DJEMILA - CONSTANTINE (250 km)

Après le petit déjeuner vous prenez la route de la cité romaine de Djemila. Dans le secret de ces montagnes à l’écart des grandes routes l’antique cité ménage une rencontre émouvante avec l’empire romain de Septime Sévère. Avec son forum, ses temples et ses basiliques, ses arcs de triomphe et ses maisons, à 900 m d’altitude, l’antique cité est un exemple remarquable d’urbanisme romain adapté à un site montagneux. Déjeuner et départ pour Constantine. Installation à l’hôtel Ibis (3*). Dîner et nuit.

4

Jour 4 : CONSTANTINE - TIDDIS - CONSTANTINE (56 km)

Matinée consacrée à la visite du site romain de Tiddis. Les ruines de la ville se situent à quelques dizaines de kilomètres de Constantine, dont elle était chargée d’assurer la protection à l’époque romaine. Sa position fortifiée à l’entrée des gorges de Khreneg en faisait effectivement un avant-poste idéal. Une porte imposante surmontée d’un arc marquait l’entrée de la ville. Quelques édifices ont été exhumés et forment des taches de couleur ocre au milieu d’une végétation sauvage. Retour à Constantine en fin de matinée après la visite du site. Déjeuner et découverte de Constantine, perchée sur un étroit plateau rocheux, scindée en deux par les fameuses gorges du Rhumel qui s’enfoncent brutalement au cœur de la ville. C’est une véritable place forte qui porte bien son nom de « ville des aigles » ou »des ponts suspendus ». Ancienne Cirta, capitale de la Numidie de 300 av. J.-C. à 46 av. J.-C, Constantine est l’une des plus anciennes cités du monde. Il reste peu de choses de ce passé flamboyant, mais il fait bon flâner dans cette ville pleine de charme. Passage par le boulevard de l’Abîme et le pont de Sidi M’Cid. Dîner et nuit à l’hôtel Ibis.

5

Jour 5 : CONSTANTINE - GUELMA - ANNABA (181 km)

Après le petit déjeuner, vous prenez la route de Guelma pour y visiter le théâtre romain – entièrement reconstruit au début du 20è siècle, et la curieuse formation géologique, Hammam Keskhoutine, magnifique cataracte pétrifiée aux couleurs variées qui occupe une surface presque verticale de trente mètres de hauteur. Après le déjeuner vous prenez la route de l’Est en direction d’Annaba. Installation à l’hôtel Majestic (3*). Dîner et nuit.

6

Jour 6 : ANNABA - HIPPONE - ANNABA

Après le petit déjeuner, départ pour la ville d’Hippone, enlevée aux Carthaginois par les Numides avant de devenir une colonie romaine. La ville devint un foyer du christianisme sous l’épiscopat de Saint-Augustin, qui fut évêque de la ville de 395 jusqu’à sa mort en 430. Les ruines de la ville sont d’une grande valeur archéologique avec le quartier résidentiel -d’où proviennent la plupart des mosaïques, le quartier chrétien, où se trouve la basilique, les grands thermes et le forum. Retour à Annaba. Déjeuner et visite de la quatrième ville d’Algérie, port drainant les richesses de l’Est algérien. Visite de la basilique de Saint-Augustin, construite par les Français entre 1881 et 1900, qui abritent les reliques du célèbre évêque d’Hippone. Visite du musée archéologique, l’un des plus riches du pays où les mosaïques sont remarquables. Fin de journée sur la corniche qui révèle de beaux panoramas sur la mer et de belles plages de sable blond. Dîner et nuit à l’hôtel Majestic.

7

Jour 7 : ANNABA - BATNA -TIMGAD - BATNA (369 km)

Route vers Batna et déjeuner en cours de route. Continuation pour Timgad, surnommée la « Pompéi d’Afrique du Nord », fondée par l’empereur romain Trajan en 100, et dotée du statut de colonie. La ville antique occupe une superficie d’une cinquantaine d’hectares avec ses thermes, son forum et son théâtre dans un excellent état de conservation. Installation à Batna en fin de journée à l’hôtel Salim (3*). Dîner et nuit.

8

Jour 8 : BATNA - LES BALCONS DU RHOUFI - BISKRA (150 km)

L’étape du jour vous mène jusqu’aux portes du désert. Tout au long de la route vous découvrez le massif montagneux des Aurès dans des paysages aux contrastes étonnants. Surplombant l’oued El Abiod, les Balcons du Rhoufi, taillés en cascades dans la roche, ont attiré l’homme qui y a construit des demeures aujourd’hui inhabitées. Déjeuner et continuation pour l’oasis de M’Chounèche avant d’atteindre Biskra, appelée la « ville aux deux millions de palmiers ». La ville est construite en damier, au bord de l’oued le plus large, aux abords de la palmeraie la plus dense et la plus étendue. En fonction du temps disponible, vous visitez ce jour-là ou le lendemain une petite mosquée d’époque médiévale et le tombeau de Sidi Okba. Installation à l’hôtel Royal (3*). Dîner et nuit.

9

Jour 9 : BISKRA - LES GORGES D'EL KANTARA - EL OUED (320 km)

Après le petit déjeuner vous prenez la route de la vallée de l’Oued et les gorges d’El Kantara qu’Eugène Fromentin décrit comme « une déchirure étroite qu’on dirait faite de main d’homme, dans une énorme muraille de rochers, de trois ou quatre cents d’élévation ». Arrêt-photo sur l’inoubliable pont romain où Napoléon III fit graver son effigie et son nom lors de son passage. Retour à Biskra où les hauts plateaux côtoient le Sahara. De domination arabe en domination arabe depuis l’invasion de Sidi Okba, le fondateur de Kairouan et le grand conquérant de l’Afrique du Nord, l’oasis de Biskra fut conquise par les Turcs, puis occupée par Abd el-Kader et les Français. Les 200 000 palmiers de « la Porte du Sahara » vont jusqu’au centre de la ville. Continuation en direction d’El Oued, capitale du Souf, à travers les dunes de sable du Grand Erg Oriental. Arrêt en route aux Shotts el Melghir (lacs salés). La ville aux couleurs vives et lumineuses apparaît comme un îlot au milieu de la mer de sable. Arrivée à El Oued. Installation à l’hôtel Louss (3*). Dîner et nuit.

10

Jour 10 : EL OUED - TOUGGOURT (95 km)

Visite d’El Oued, la « ville aux mille coupoles », comme la surnommait Isabelle Eberhardt. Une partie de la matinée est consacrée à la visite du musée de la Faune et de la Flore (sous réserve d’ouverture toutefois) et de la place du marché. Après le déjeuner vous partez pour Touggourt. Visite en chemin de petites palmeraies enfouies dans le sable. A Touggourt vous visitez le tombeau des rois, quatre petites koubbas à coupoles, l’une blanche et les trois autres de couleur ocre qui forment un ensemble à la fois simple et impressionnant. Puis visite d’un centre de tissage artisanal et découverte des villages soudanais de Temacine et Tamelhat à une quinzaine de kilomètres de Touggourt. Il s’agit de deux bourgs fortifiés aux allures de ksours où il fait bon se promener dans les ruelles couvertes et animées. Installation à Touggourt à l’hôtel Tijani (3*). Dîner et nuit.

11

Jour 11 : TOUGGOURT - GHARDAIA (324 km)

Vous prenez la route de Ghardaïa, cité du 11è siècle, classée au Patrimoine de l’Humanité. Arrivée en fin de matinée. Installation à l’hôtel. Après le déjeuner direction El Atteuf, ville bâtie dans un coude de l’oued M’Zab, dont le nom signifie « le détour ou le tournant ». Visite guidée de doyenne du M’Zab et de sa mosquée Sidi Brahim, conçue comme une forteresse, dernier bastion de la résistance en cas de siège, comportant un arsenal et un silo à grains. Autour de ce bâtiment essentiel à la vie communautaire, s’organisent des maisons disposées en cercles concentriques jusqu’au rempart. Chaque maison constitue une cellule cubique de type fixe, illustrant une organisation sociale égalitaire fondée sur le respect de la structure familiale dont elle s’attache à préserver l’intimité et l’autonomie. Ce modèle se répète dans les cinq villes du M’Zab, Bounoura, Melika, Ghardaïa et Béni-Isguen, en plus d’El Atteuf. Ces villes, fondées entre 1012 et 1350, ont conservé pratiquement le même mode d’habitat et les mêmes techniques de construction, commandées tant par un contexte social et culturel spécifique que par la nécessité d’une adaptation à un milieu hostile. Dîner et nuit à la Résidence des Deux Tours ou à la maison traditionnelle Akham.

12

Jour 12 : GHARDAIA - BOUNOURA - MELIKA - BENI ISGUEN -GHARDAIA

Matinée consacrée à la visite de la palmeraie de Ghardaïa et à son système d’irrigation. Passage aux villages de Bounoura et de Mélika, pour voir notamment leurs étonnants cimetières dont les constructions funéraires portent la marque caractéristique de l’architecture mozabite. Déjeuner et poursuite des visites du jour à Beni Isguen, sans doute l’une des cités du M’Zab parmi les plus fermées. Sa visite ne manque pas d’attraits avec sa mosquée et son Bordj (tour) Cheikh El-Hadj qui dévoile un magnifique panorama depuis son sommet, sa palmeraie qui se déploie sur plusieurs kilomètres, ses puits à dalou (traction animale) et ses aqueducs … Dîner et nuit à Ghardaïa.

13

Jour 13 : GHARDAIA - ALGER (avion)

Transfert matinal à l’aéroport. Envol pour Alger. Accueil et transfert en ville. De la vieille 
ville arabe -faite de ruelles et de maisons basses, à la ville européenne -faite de boulevards et d’arcades, al Djazaïr, la « ville blanche », se déploie au débouché de la Mitidja. Colonisée par les Carthaginois puis les Romains, dominée par les Hafsides, les Mérinides, puis les Espagnols, la capitale de l’Algérie évoque aussi la piraterie des frères Barberousse, les combattants de l’émir Abd el-Kader, un siècle de présence française et plus récemment, les moudjahidines de l’indépendance. Alger fut la capitale de la France Libre dès 1942. Visite du Jardin d’Essai du Hamma et  déjeuner sur place. Après le déjeuner vous visitez le musée national des Arts et Traditions populaires, abrité dans un palais construit aux alentours de 1570 sur l’emplacement d’une ancienne zaouïa. On y trouve une belle collection de tapis, de poteries, de céramiques, de pièces de dinanderie, de broderies et de somptueux bijoux berbères. Dîner et nuit à l’hôtel ST (3*).

14

Jour 14 : ALGER - TIPASA - ALGER (200 km)

Départ pour Tipasa de Maurétanie située à 70 km à l’Ouest d’Alger, pour visiter son petit 
musée et son site archéologique. Ancien comptoir punique occupé par Rome, cette dernière fit de la ville une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens. Après les visites vous déjeunez de spécialités de poissons dans l’un des restaurants proches du site puis sur la route du retour vous faites une petite virée sur la corniche du mont Chenoua pour découvrir la baie de Matarès, haut lieu d’inspiration de l’écrivain-philosophe Albert Camus. En cours d’après-midi, et sur la route d’Alger, vous faites un arrêt au tombeau royal mauritanien, édifice circulaire monumental, dit « tombeau de la chrétienne », situé sur une colline à 231 m. d’altitude. Le site offre une vue sur les montagnes de l’Atlas Tellien et la plaine de la Mitidja. Dîner et nuit à l’hôtel ST.

15

Jour 15 : ALGER

Matinée consacrée à une promenade-visite de la Casbah et une visite de la cathédrale 
Notre-Dame d’Afrique. Après le déjeuner vous vous rendez au musée national du Bardo qui possède une collection préhistorique d’objets paléolithiques et néolithiques ainsi qu’une collection d’objets exhumés lors de fouilles archéologiques. La pièce principale du musée reste le mobilier et la parure de la reine des Touaregs. Découverte du centre-ville d’Alger avec la rue Didouche Mourade, ex-rue Michelet, la Grande Poste, édific néo-mauresque de 1913, la rue ben M’Hidi, ex-rue d’Isly et la place Emir Abdelkader. Dîner et nuit à l’hôtel ST.

16

Jour 16 : ALGER - VOL RETOUR

Transfert à l’aéroport et vol retour.

 

Extension optionnelle vers l’ouest

ORANIE

JOUR 16 – ALGER – ORAN (415 km) Transfert par l’autoroute avec voiture privée et guide-chauffeur en direction de l’ouest du pays. Traversée de la plaine du Chélif. Passage à proximité des villes de Chlef (Orléanville), Mostaganem … Arrivée en fin de matinée. Déjeuner. L’après-midi, découverte de la côte ouest et de ses plages, puis les Andalouses – la corniche oranaise – Mers El Kebir. Installation à l’hôtel Tulip Adef. Dîner et balade pour une découverte nocturne du centre-ville. Nuit à Oran à l’hôtel Tulip Adef (3*).

JOUR 17 – ORAN Journée de visites à Oran : évocation de son évolution dans le temps et dans l’espace : quartier Sidi Boumediène (avec son architecture hispano-turque) : mosquée du Pacha, résidence du Bey d’Oran). Promenade de l’Etang : le front de mer, la place d’Armes, l’Hôtel de Ville, l’ex-Opéra, la cathédrale – devenue bibliothèque communale. Déjeuner et transfert vers Santa Cruz : visite du fort espagnol (17è s.), de la chapelle avec sa vue sur la ville. Retour à Oran ville. Dînr et nuit à l’hôtel Tulip Adef.

JOUR 18 – ORAN – TLEMCEN Départ en début de matinée pour Sidi Bel Abbès (85 km). Visite de la ville avec son architecture typiquement occidentale, qualifiée de Petit Paris par Napoléon III lors de son passage. Visite des Glacis, de la place Carnot, du grand jardin et des Quatre Horloges. Déjeuner. Départ pour Tlemcen (95 km) en passant par Descartes-Lamoricière. Installation à l’hôtel Ibis (3*). Dîner et nuit.

JOUR 19 – TLEMCEN Visite du Mechouar (palais du royaume des Zianides : vestiges découverts il y a peu par une équipe d’archéologues), de la place des Victoires, de la grande mosquée (13è s.). Puis visite du plateau de Lalla Setti, parc de loisirs offrant une vue panoramique sur la ville. Continuation des visites au Mansourah, ancien camp militaire établi en 1299 à partir duquel s’est établie la ville. Déjeuner et visite de la mosquée de Sidi Boumediène (14è s.) et de sa médersa (14è s.), du petit palais (Dar es Sultan), d’une zaouia (établissement religieux et scolaire, pouvant héberger étudiants et voyageurs), d’un hammam et ses latrines. Départ pour El Ourit, à 7 km de Tlemcen, pour admirer le pont ferroviaire d’El Ourit qui enjambe le torrent des cascades, réalisé par Gustave Eiffel. Retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

JOUR 20 – TLEMCEN – VOL RETOUR Transfert à l’aéroport. Vol retour. Arrivée le jour même.

Extension optionnelle au monastère de TIBHIRINE

JOUR 16 – ALGER – MONASTERE DE TIBHIRINE – ALGER Départ en voiture privée avec guide-chauffeur pour le sud de la Mitidja, à travers les gorges de la Chiffa dans les contreforts de l’Atlas. Passage par Média avant d’atteindre le monastère dans la montagne. Visite des cellules des moines et des communs. Depuis la mort des sept moines trappistes – communauté qui vivait en étroite symbiose avec la population locale, l’activité du monastère s’est considérablement réduite. Beaucoup de terres ont été vendues. Dans le jardin, sous le couvert d’arbres, vous découvrirez les tombes des frères Christian, Bruno, Paul, Célestin, Luc, Michel et Christophe, assassinés le 21 mai 1996, après avoir été enlevés deux mois plus tôt par des membres du G.I.A. Déjeuner en cours de route. Retour à Alger. Dîner et nuit à l’hôtel ST. [/timeline_item]

17

Jour 17 : ALGER - VOL RETOUR

Transfert à l’aéroport. Vol retour. Arrivée le jour même.

Avis Voyageurs

Il n'y a pas encore d'Avis Voyageurs sur ce voyage. Laissez le votre !

Laisser un Avis Voyageur

Note