90, rue Nollet 75017 PARIS
Tél. : +33 (0)1 45 22 60 00
Skype : phileasfrog17
infos@phileasfrog.com
Nos horaires d´ouverture :
Du lundi au samedi : de 13h à 20h
Le matin sur RDV uniquement

Circuit 15 jours: La fête de Maskal

JOUR 1
PARIS - ADDIS-ABBEBA

Envol pour Addis-Abeba .
Départ de Paris. Vol de nuit.
 

JOUR 2
ADDIS-ABEBA - EMDEBIR (petite ville de la région de tribus Gurage)

Arrivée à Addis Abeba – Accueil et départ vers Emdebir pour des processions et réjouissances.
Vous assistez aux célébrations de Maskal, une des plus grandes fêtes ecclésiastiques du pays.
Elle commémore chaque année, la découverte, au IVème siècle, de la croix de Jésus par Sainte-Hélène,la pieuse mère de l’empereur Constantin.
Un rassemblement populaire étonnant, c’est l’un des moments forts du voyage.
Parmi les traditions de l'Ethiopie chrétienne, la croix copte et le Festival Meskel en septembre marquent la conclusion de la vraie croix sur laquelle Jésus Christ a été crucifié.
Le festival est ancien; datant de plus de 1 600 ans et il est célébré avec des marguerites jaunes placées au-dessus de feux de joie immenses qui éclairent la foule.
Richement vêtus, les prêtres portent les croix coptes en argent, il y a des danses autour des feux et des chorales qui portent des torches enflamées.
La floraison des marguerites Meskel en forme de croix marque aussi la fin de la longue saison des pluies de 3 mois et le retour du soleil.
Dîner organisé par le prêtre Catholique et les tribus Gurage.
Nuit à la guest house des missionaires Catholiques à Emdebir.

 

JOUR 3
 Fête de MASKAL (fête de la Croix)

Une journée de fête, de processions et de réjouissances.
Tôt le matin, vous assistez aux célébrations de Maskal, une des plus grandes fêtes ecclésiastiques du pays, qui commémore chaque année, la découverte, au IVème siècle, de la croix de Jésus par Sainte-Hélène, la pieuse mère de l’empereur Constantin.
Nuit à la guest house des missionaires Catholiques à Emdebir.

 

JOUR 4
ADDIS-ABEBA - VALLÉE DU RIFT

En véhicules tout terrains, chauffeurs et guides, pour une expédition dans la vallée de l’Omo.
Traversée, en premier, de la vallée du Rift. C’est la savane africaine avec sa chaîne de lacs peuplés d’oiseaux.
Lac Langano, Abyata et Awassa.
Nuit à Awassa à l'hôtel. 

 

JOUR 5
 AWASSA - PAYS KONSO

Continuation vers Arba Minch, et continuation vers Konso –vers le sud-ouest et après la traversée du pays Konso dont sur les flancs des rouges collines s’étagent les terrasses découpées pour les cultures de millet et de café.
Les Konso habitent le Gomo-Gafa, traditionnellement, ils vivent dans des villages fortifiés de murs de pierre.
Ils sont renommés par leur habilité pour la construction des terrasses et le tissage de coton.
Après leur mort, les guerriers Konso bénéficient d’honneurs spéciaux, et ont droit à une sorte de monument funéraire composé de plusieurs sculptures appelées »Waga » les représentant entourés de leurs femmes.
Nuit en Bivouac à Konso.

 

Jour 6
KONSO - ER-BORE VILLAGE - TURMI

Route vers la Vallée de l’Omo à travers des paysages saisissants, plaines, montagnes, termites et terres rouges, des cases coniques et des belles scènes africaines.
Egalement le pays des grandes plantations de coton, dont l’Ethiopie en est un des grands producteurs Africains.
C’est le terrain de la tribu Er-bore, qui avec les Dasanechs, qui occupent l’autre rive du fleuve Omo, vivent en bonne intelligence et se marient entre tribus.
Vous enjambez à plusieurs reprises le fleuve Omo, aux eaux boueuses et cernées entre des falaises impressionnantes.
A partir de là commence l’aventure et la belle nature dans son état encore bien préservé.
Attention : Les ethnies accueillent les voyageurs avec bienveillance.
Les populations exigent quelques Birrs (monnaie locale) pour être prises en photos.
Ne jamais prendre de photos sans consentement, ces populations connaissent parfaitement bien le mécanisme des appareils photos, des caméras vidéo, les ruses des photographes et les valeurs des photos.
Afin d’éviter tout conflit, il est recommander de demander l’autorisation.
Le marché, en Ethiopie, comme en Afrique joue un rôle social très important.
Samedi, c’est le grand marché à Dimaka, un gigantesque rassemblement des ethnies de la région : Surma, Mursi Hammer, borana …, c’est l’occasion d’échanges des nouvelles et des produits locaux. Grains, céréales, légumineux, mais aussi de bestiaux …, aussi quelques produits plastics ou aluminiums arrivés récemment sur le marché.
Nuit en Bivouac à Turmi.
 

JOUR 7
TURMI - JINKA

En continuant vers le sud, rencontre des Karo, et les Muguji, deux peuples d’agriculteurs-éleveurs dont la population s’amenuise dangereusement.
Les Karo exhibent des peintures corporelles multicolores très abouties.
Leurs coutumes sociales se rapprochent de celles des Hammer.
L’hospitalité de ces semi-nomades est festive; sous leurs belles tresses rouges, au bruit de leurs lourds bracelets d’étain, les femmes initient chaleureusement aux chants et danses de leurs traditions.
Route vers les villages Karo.
Retour à Jinka – Nuit à l' hôtel ou bien en bivouac.
 

JOUR 8
JINKA - PARK NATIONAL DU MAGO - KEY

Le terrain devient réellement difficile pour l’entrée dans la région du Mago où vivent les Mursi, guerriers redoutables dont les femmes portent des plateaux labiaux.
Dans cette région reculée d’Ethiopie, les Mursis règnent en maîtres et vivent en parfaite symbiose avec l’environnement.
Ils forment un groupe homogène.
Après-midi : Lundi est le jour du marché à Key Afer. Comme celui de Demeka, c’est un rassemblement de tribus de la région avec leur artisanat et différents produits de première nécessité. Nuit à l’hôtel. ou bien en bivouac.  

Jour 9
JINKA - ARBA MINCH

Retour à Arba-Minch dans la journée et passant par les grandes plantations de Coton, les plus vastes d’Ethiopie, mais aussi les plus consommatrices d’eau des lacs de la région, notamment le lac Stéphanie dont l’assèchement commence à sentir.
Visite du petit musée Konso, qui expose les arts et les traditions populaire.
Nuit à l’hôtel.
 

JOUR 10
ARBA MINCH - LAC CHAMO

La matinée, visite des villages Dorze de Chencha, une ethnie de la famille omotique isolée en pays oromo normalement couchitique.
Ils vivent en montagne dans un environnement humide et brumeux.
Après-midi, excursion en bateau sur le lac Chamo, le plus vaste de la région.
C’est sur ces rives qu’on découvre la plus grande espèce de crocodile du Nil (6 à 8 mètres de long), outre ces reptiles, on peut apercevoir des hippopotames, aussi des colonies de pélicans, marabout et bien d’autres espèces.
Un extraordinaire rassemblement de la faune aquatique de la région ; mais surtout une nature encore dans son état pur.
Possibilité de rencontre avec les pêcheurs des rives du lac.
Nuit à Ezana, hôtel à Arba-Minch. 

 

Jour 11
ARBA MINCH - AWASSA - WENDO GUENNET

La matinée : Visite du parc National de Nechisar, qui abrite une faune très intéressante ; zèbres, antilopes et bien d'autres espèces et cela nous rappelle que nous sommes si proche du Kenya.
Retour vers la vallée du Rift avant d’atteindre Awassa dans l’après-midi.
Installation à l’hôtel en bord du lac. 
 

Jour 12
AWASSA -  AWASH

Route vers Addis-Abeba, en passant par le pays Gouragué situé à l’ouest de l’axe principal, en passant par Melka Kanture (un grand champs de fouilles archéologique au bord de la rivière Awach).
Au niveau de Nazareth, bifurcation vers l’Est, en direction d’Awash, et son parc national, l’un des premiers qui fut crée en Ethiopie au temps du Négus Hailé Sélassié.
On y trouve des antilopes, surtout des oryx, gazelle – phacochères, parfois des autruches.
Mais la richesse d’Awash réside dans la grande variété d’oiseaux. (Attention : les jumelles vous seront très utiles pour observer les oiseaux).
Nuit  à l'hôtel.  

Jour 13
Journée d'exploration du parc et du Cratère Fontalé

Une journée dans le parc National à la découverte de la faune.
Excursion vers les sources d’eau chaude, Filoweha, approche des rives de la rivière Awash.
Concernant l’ascension au cratère Fontalé. Attention : La piste est difficile et peu entretenue- même en 4X4.
A l’approche il faut 3 heures de marche pour atteindre l’arête du volcan.
Souvent, les tribus Afar s’imposent et proposent leur escorte. A voir sur place avec le guide.
Si vous constatez que les négociations sont longues, nous vous recommandons de renoncer à cette excursion, et surtout ne jamais s’aventurer seuls.
Possibilité de déjeuner au célèbre restaurant « Le buffet de la Gare » qui a connu sa gloire au temps du trafic ferroviaire entre Addis-Abeba et Djibouti grâce au chemin de fer franco éthiopien.
Nuit à l'hôtel. 
 

Jour 14
AWASH - ADDIS-ABEBA

Retour à Addis Abeba dans la matinée.
Après-midi, shopping dans le « Mercato » ou sur la grande avenue Churchill.
Dans la soirée, transfert à l’aéroport. Enregistrement et départ pour l’Europe. Vol de nuit. 
 

JOUR 15
ADDIS ABEBA - PARIS

Arrivée tôt le matin en France.

 

 Programme donné à titre indicatif.
Pour tous renseignements,
Contactez Nous !

 

 

 

top